Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Sauvons la Palestine!

Pôle & Mic : Sauvons la Palestine!

Israël profite de la crise sanitaire et des problèmes dans le monde arabe pour tenter d’annexer la Palestine, soit faire disparaître, tout simplement, la Palestine. Le projet israelien d’annexion de pans de la Cisjordanie, susceptible d’être mis en œuvre à partir du 1er juillet, violerait le traité de paix avec la Jordanie voisine, poussant Amman dans ses retranchements pour reconsidérer ses relations avec l’Etat hébreu, estiment des experts. Les Jordaniens considèrent pourtant ce plan comme une «menace existentielle» pour leur propre pays de quelque 10 millions d’habitants, dont plus de la moitié est d’origine palestinienne. Après trois jours de réunions au plus haut niveau à la Maison-Blanche, le président américain, Donald Trump, n’a pas encore pris de décision finale quant à son soutien au plan israélien d’annexion de zones de Cisjordanie et de la vallée du Jourdain. Donald Trump est face à trois options, analyse ABC: «se ranger du côté de Nétanyahou», «approuver une annexion moins complète» ou «s’y opposer carrément, ce qui est le scénario le plus improbable». Trump veut gagner du temps et «juger» les réactions. Le chef de la diplomatie française a énoncé une série de mesures que la France pourrait prendre en cas d’annexion par Israël de la Cisjordanie. Parmi elles figure une révision des programmes de coopération et la reconnaissance de la Palestine. Il a concédé que la réticence de certains Etats membres (Pologne, Hongrie..) à sanctionner Israël compliquait toute prise de décision de l’UE mais a estimé que celle-ci ne manquait pas pour autant de marges de manœuvre. «Je relève que même si quelques Etats européens se distinguent sur le sujet, la règle de l’unanimité ne s’applique pas à tous les programmes européens auxquels participe Israël», a souligné Jean-Yves Le Drian. Le parlement belge est contre ce projet et pousse l’UE à prendre des mesures pour protéger la Palestine. Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riad al-Maliki a averti Israël contre les conséquences de l’annexion de la Cisjordanie occupée. Al-Maliki qui est intervenu au Conseil de sécurité de l’ONU, a appelé la communauté internationale à adopter «des mesures efficaces» y compris des sanctions, pour faire renoncer Israël à ses plans d’annexion. Plusieurs pays de l’Asie comme le Vietnam et la Chine sont contre ce projet. Israel fait la sourde oreille et ne cherche que la caution de Trump. Dans le monde arabe, on ne parle pas de la crise de la Syrie, du Yemen, mais on se focalise sur la crise en Libye. Mais pas un mot, contre ce projet israélien. Si le monde arabe était «Libre» et «Démocratique», les citoyens auraient occupé la rue et poussé leur pouvoir d’agir sur le concert international. La Palestine, c’est l’affaire de tous. Des pétitions sont en ligne pour dénoncer ce «crime». La guerre contre ce projet est aussi menée dans les réseaux sociaux. Israël et Trump sont déjà avertis!

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*