Il y a 57 ans, des Algériens ont été massacrés à Paris: Ce qui s’est passé ce jour-là

Qu’est-ce qui fait «revenir en arrière» la France qui ne daigne pas reconnaître ses crimes commis en Algérie? Les pressions montent sur les autorités françaises. Le 17 octobre 1961 restera gravé dans la mémoire des Algériens. Les massacres qui s’y sont déroulés, ont martyrisé des populations civiles algériennes sans défense. Les autorités françaises rechignent toujours à reconnaître cette atroce vérité ...

Lire la suite...

Point de Vue: 17 Octobre quand Tu m’as raconté !

Le 17 octobre 1961, la France coloniale avait commis un crime. Je voudrai dire un autre forfait s’ajoutant à son palmarès de crimes, qu’elle avait inauguré un certain 05 juillet 1830…Depuis cette date, la machine à tuer  » française de toute évidence « , n’a pas cessé d’assassiner les Algériens. Pour raconter tout ce qui s’est passé, il me faut – ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Une protestation «inédite»!

Le FLN de Ould Abbès est passé à l’acte contre le président de l’APN. Après l’avoir exclu des rangs du parti et sa convocation prochaine pour comparaître devant la commission de discipline, des députés ont tenu un sit-in devant l’APN et ont même cadenassé la porte menant vers le bureau du président de l’APN. Une manière «forcée» de lui interdire ...

Lire la suite...

Les pluies ont, une nouvelle fois, surpris les citoyens: Des questions sur les avaloirs «persistent»

Les pluies ont, une nouvelle fois, fait parler d’elles à la faveur de la saison automnale. Elles ont intervenu après un temps brumeux qui avait régné en maître sur la ville pendant deux à trois jours. L’espace de quelques millimètres de pluie qui ont commencé à affluer mardi en milieu d’après-midi, les bouchons de la circulation n’ont pas tardé à ...

Lire la suite...

Mostaganem: Les partis politiques absents par l’inaction

Portes fermées, rideaux baissés, les partis politiques se retrouvent aujourd’hui en pleine hibernation. Les portes fermées, les rideaux baissés, les locaux abandonnés et l’action quasi inexistante. Les citoyens de la wilaya de Mostaganem ont compris les raisons de cette léthargie politique et ils l’ont assimilée. Ils ont compris que les formations politiques grandes comme petites apparaissent à la veille de ...

Lire la suite...

Tissemsilt: Le wali rencontre la presse locale

Le nouveau wali de Tissemsilt, M. Salah El Affani, qui vient de succéder à M. Abdelkader Benmessaoud, promu dans les fonctions de ministre du Tourisme et de l’Artisanat, après avoir été à la tête de la wilaya (octobre 2016/avril 2018) pendant 18 mois, a tenu à rencontrer les professionnels de la presse ce lundi dernier, pour une prise de contact ...

Lire la suite...

Eliminatoires de la CAN-2019 : Bénin 1- Algérie 0 Belmadi et ses Verts n’y étaient pas

Méconnaissable, la sélection nationale a perdu hier plus qu’un simple match de qualification à Cotonou. Défaits sur la plus petite des marges sur un terrain quasi-impraticable, les Verts voient leur bourreau du jour les rejoindre en tête du classement de cette poule B avec sept points au compteur. Alors qu’ils espéraient gagner à Cotonou pour composter leur billet pour la ...

Lire la suite...

La 2ème Session de l’Assemblée Générale est organisée à Alger: Les challenges d’Afripol

La deuxième Assemblée Générale du mécanisme de l’Union Africaine de Coopération Policière AFRIPOL s’est tenue, hier, à l’Hôtel El Aurassi à Alger. L’AFRIPOL est une institution technique de l’Union Africaine pour le mécanisme de coopération policière. Pour rappel, l’Assemblée Générale qui se compose des Chefs de police des États membres de l’Union Africaine, est l’organe technique et délibérant suprême d’AFRIPOL, ...

Lire la suite...

Point de Vue: Préjudiciables cartels…

Le fait qu’il ait des cartels économiques monopolisant les activités productives et de services du pays est, en elle-même, une chose nocive, sur les plans socioéconomiques et même politiques. L’histoire économique des pays qui nous ont précédés dans ce genre de situation et qui ont vécu des drames à épisodes et des luttes sans merci contre les tentatives de monopole ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Affaire à suivre !

Cinq généraux sous mandat de dépôt. Une première en Algérie et dans la région du Maghreb. Avant l’affaire « Kamel le boucher », personne ne pouvait prédire que des hauts gradés seraient traduits devant la justice pour trafic d’influence et autres. Déjà, Gaid Salah avait commenté leur départ en évoquant le rajeunissement. Certains indiquent qu’il s’agirait que d’une lutte de ...

Lire la suite...