Accueil » Oran » Alors que le nombre de guérison est en constante augmentation: Le Covid 19 ne quitte pas Oran

Alors que le nombre de guérison est en constante augmentation: Le Covid 19 ne quitte pas Oran

Avec plusieurs nouveaux cas positifs enregistrés, Oran a observé son bilan le plus important depuis le début de l’épidémie. La plus grande majorité des cas a été recensée en «milieu professionnel et commerce», affirme-t-on. Par contre, les cas de guérison ne cessent de porter le brin d’espoir qui laisse les staffs médicaux toujours prêts pour contrer cette deuxième vague de contamination. En effet, au centre hospitalier de Benzerdjeb, 18 personnes atteintes du coronavirus ont quitté les lits médicaux. Ce nombre s’ajoute au 389 cas rétablis au niveau de cette infrastructure qui marque des points et se distingue par rapport aux centres hospitaliers du pays. Ainsi, au total, la wilaya enregistre la guérison de 600 individus. Malheureusement, les efforts consentis sur le terrain dans les milieux hospitaliers par les staffs médicaux ne suffisent pas à mettre fin à cette pandémie qui n’a que trop durée. En fait, les comportements négligents et la nonchalance de certains ont fait que le CORONAVIRUS revient avec force, comme en témoignent ces cas administrés, lors de la semaine écoulée. Ces cas asymptomatiques ont pour la plupart été recensés en milieu professionnel, c’est-à-dire au travail ou bien dans les commerces. Et pourtant, les foyers de contamination sont bel et bien connus et ne il suffit que de mettre le paquet et remettre à l’ordre ceux qui ne portent pas attention aux gestes barrières. Jusqu’ici, le pays, avec ses plus de 40 millions d’habitants, enregistre quotidiennement plus d’une centaine de cas par jour, ce qui augure d’un avenir, le moins qu’on puisse dire, flou. Il faut signaler que cette hausse intervient alors que des assouplissements des mesures de restriction ont été dictées par les hauts responsables de l’Etat, dont le retour des activités du transport en commun. Depuis le début de ce mois, les autorités ont annoncé un arrêt de confinement très progressif, avec le maintien des restrictions dans les grandes villes et la prolongation, pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. En même temps, le dépistage au niveau des hôpitaux se poursuit et les résultats n’enchantent pas et risquent de replonger le pays dans une autre période de confinement. A signaler que la majorité des cas enregistrés sont des personnes âgées souffrant de diverses maladies chroniques. Le rapport entre le déconfinement et la hausse du bilan de la pandémie est établi même par le comité scientifique à travers son porte-parole Djamel Fourar. Les experts et professionnels de la santé ne sont pas en reste. Ils ont sonné l’alerte sur le relâchement constaté et ses conséquences périlleuses sur la propagation du virus, et donc la santé publique. Ils appellent les citoyens à respecter les mesures de prévention, tout en notant que le déconfinement sanitaire ne doit, en aucun cas, signifier le recul du danger de l’épidémie. Enfin, c’est la responsabilité qui est, maintenant, de mise car le laisser-aller des quelques inconscients sera fatale pour le devenir du pays.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*