Accueil » Chronique » Pôle & Mic : Qu’en est-il du niveau?

Pôle & Mic : Qu’en est-il du niveau?

Décision « surprise », le BEM est facultatif. Le passage au troisième palier est fixé par une moyenne de 9/20 des deux trimestres. Et pourtant, l’autre semaine, donc il y a quelques jours, le ministère de l’Education nationale avait annoncé les dates des examens de fin d’année pour le BEM et le BAC, pour l’année scolaire 2020-2021, dans un communiqué publié sur sa page Facebook. Les syndicats sont montés au créneau et estiment que c’est « irréalisable » et qu’ils n’ont pas été « consultés ». Mais voilà que l’on annonce indirectement l’annulation de l’examen du BEM. Mieux, la date du report n’est pas annoncée par le ministère de l’Education mais par les services du gouvernement. « Après sa consultation par le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, mardi 23 juin 2020, Monsieur le Premier ministre a instruit le ministre de l’Education nationale en ce qui concerne le Brevet de l’Enseignement moyen pour l’année scolaire 2019/2020 », indiquent les services du Premier ministre dans un communiqué. Donc, une « instruction » annulant la décision. Une « instruction » politique. « Le BEM est facultatif en ce sens où, pour les élèves scolarisés, il n’est plus un diplôme nécessaire pour le passage en classe supérieure », précise le communiqué. « Toutefois, les élèves n’ayant pas atteint la moyenne de 9 sur 20 ont la possibilité de passer le diplôme de BEM dont la note sera prise en compte pour leur passage en année supérieure », explique-t-on. Le BEM reste « obligatoire » pour les candidats libres. Si cette décision avait été prise avant l’annonce des dates, personne n’aurait émis une quelconque réserve. Le ministère de l’Education n’a pas encore rassuré les parents des élèves. Sur les réseaux sociaux, on s’inquiète du niveau de nos enfants qui devront aller au lycée. Rien n’a été dit sur le « rattrapage » du troisième trimestre. Qu’en est-il des cours à distance? Est-ce que la rentrée scolaire sera avancée, car étant fixée au début d’octobre, car jugée « tardive » par certains. Il est temps de rassurer les parents et les élèves quant au « niveau » d’instruction et comment rattraper le retard.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*