Ce que pensent les Saïdis de leurs élus: «Ils sont victimes de l’effet grisant du koursi»

C’est en ces termes que plusieurs citoyens saidis, hommes et femmes, nous ont répondus. Certes, il n’est pas besoin d’être un analyste politique pour voir dans le désintéressement des citoyens une réelle fronde de ces derniers vis-à-vis des élus. Qu’ils soient locaux ou des institutions élues, les élus, toutes chachias politiques confondues, sont accusés de s’occuper plus de leurs intérêts ...

Lire la suite...

Nul face au CABBA, défaite face à Saoura: Ce MCO ne rassure pas

Ceux qui ont bravé les conditions climatiques estivales et parcouru plus de 1.300 kilomètres en aller et retour pour assister à la production de leur équipe favorite à Béchar sont les plus déçus ! Ils étaient, pourtant, quelques deux cents inconditionnels du Mouloudia à avoir rallié la lointaine Béchar pour ce choc entre la JS Saoura et le MCO. Une ...

Lire la suite...

Les Services vétérinaires rassurent à propos de la fièvre aphteuse: «Pas de danger pour le cheptel»

Cette bonne nouvelle a de quoi susciter un «Ouf» de soulagement tant chez les maquignons que chez les acheteurs à travers tous les points de vente de mouton qui sont légalisés par l‘Etat. Ce n’est pas tout, puisque 2 millions de doses de vaccin antiviral on été commandés. Il s’agit de vaccins performants et capables d’agir pour les eux catégories ...

Lire la suite...

Point de Vue: Mouton sain et sauf !

Les derniers rapports des Services de « Vétérinariat » font ressortir que cette année le cheptel, notamment les moutons destinés à la fête de l’Aïd, sont pratiquement hors de tout danger quant à une probable atteinte par la fièvre aphteuse, surtout. Donc, nous allons uniquement faire face à l’unique « danger » de la hausse débridée des prix …A une semaine du jour « j », ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: L’économiste Samir Amin: combat pour l’émancipation

Devant le grincement du geste désespéré de la dictature de l’actionnariat qui étrangle les liens sociaux par les métastases du fanatisme du marché, l’élan de la pensée humaniste est continuellement présent pour fructifier la dimension réflexive. Cet «impuissancialisme» appelle de ses vœux le dépassement de la pensée conforme qui remplace avec une certaine aisance la pente monolithique du pouvoir hégémonique. ...

Lire la suite...

Rentrée universitaire 2018/2019 à Tissemsilt: 1 222 nouveaux étudiants attendus

Plus de 1 222 nouveaux étudiants sont attendus pour la prochaine rentrée universitaire et seront répartis sur les huit (08) domaines et cinq instituts que compte le centre universitaire «Ahmed Benyahia El Wancharissi» de Tissemsilt. Le professeur -docteur, M.Abdelkader Dahdouh, directeur du centre universitaire «Ahmed Benyahia El Wancharissi» de Tissemsilt, nous déclara que 1 222 nouvelles places pédagogiques sont attendues pour la rentrée 2018-2019 scindées en filière du droit (389 nouveaux inscrits), Sciences ...

Lire la suite...

Waâdate Sidi Bendehiba à Mesra (Mostaganem): Les Medjahers sur la trace de leurs ancêtres

Comme chaque été, ce mercredi, les habitants de la localité de Mesra fêtent leur marabout, Sidi Bendehiba, avec une grande ferveur pour marquer ainsi une croyance populaire définie dans des traditions ancestrales de la région. Sidi Bendhiba, à une douzaine de kilomètres du chef lieu de la wilaya de Mostaganem, est renommé pour avoir enseigné les sciences religieuses aux hommes. C’est un marabout de grande popularité entouré d’une véritable ...

Lire la suite...

Été à Guelma: Engouement sur les stations balnéaires et les cures à l’eau chaude

Les établissements hôteliers et stations thermales de Guelma reçoivent durant tout l’été de grands nombres de curistes faisant de la wilaya une destination privilégiée des touristes nationaux et étrangers appréciant paysages naturels, eaux revitalisantes, conditions de sécurité et proximité du littoral. Hammam Debagh, commune distante de 25 km à l’Ouest de Guelma, célèbre pour ses complexes touristiques et ses magnifiques ...

Lire la suite...

A l’approche de l’Aïd El Adha, la vente de mouton prend des allures graves: Voilà comment on clochardise Oran!

Les vieux réflexes ont toujours la peau dure .Assurément c’est le « cafouillage » au vu de l’état auquel est parvenu le commerce du mouton de l’Aïd à Oran. Quelle meilleure illustration de la frustration sur la cacophonie qui règne depuis près de deux semaines à Oran à cause de ces points de vente informels. De véritables enchères de mouton sont dressées. ...

Lire la suite...

Point de Vue: Qui contrôle quoi?

La saga des moutons et leur commerce occasionnel, commence dès que la fête de l’Aïd el Adha s’annonce de loin…Généralement, c’est entre dix et 15 jours du rendez- vous du jour  » j « , des points de ventes se créent comme ça, sans études ni plan de travail, respectant les paysages urbains et environnementaux. C’est une autre occasion propice afin ...

Lire la suite...