Infos

Pôle & Mic: Stand-by!

A quelques mois seulement des présidentielles et à quelques jours de la convocation du corps électoral, la classe politique est à l’arrêt, un arrêt technique. La classe politique n’arrive pas à insuffler un nouveau sang à la vie politique. Les partis et personnalités politiques n’osent pas prendre des actions pour lancer une dynamique de changement. Si les partis alliés du ...

Lire la suite...

Colloque international sur les modes opératoires de la Finance islamique au CIC à Alger: La Finance islamique est-elle Humaine?

Sous le haut patronage du haut conseil islamique, s’est tenu, hier, au CIC à Alger un colloque international sur les Modes opératoires dont la Finance islamique. Cette rencontre intervient suite à la dernière promulgation de la loi sur le conseil de crédit au mois de novembre 2018 et adopté par les deux chambres parlementaires, une option sur laquelle est revenue ...

Lire la suite...

Béjaia: Plus de 60.000 demandes d’emplois enregistrées en 2018

L’Agence de wilaya de l’emploi (AWEM) a enregistré durant l’année le dépôt de plus de 60 000 demandes d’emplois à travers ses sept agences réparties à travers le territoire de la wilaya. C’est ce que nous révèlent les responsables de cette agence de l’emploi au niveau de la wilaya dont notre source nous précise que la demande d’emploi dans cette ...

Lire la suite...

Les citoyens demandent plus d’opérations de réhabilitation et de relogements: Le vieux bâti à Arzew de plus en plus menaçant

Le problème de logements au niveau de la wilaya d’Oran risque de prendre encore des années pour qu’il puisse être réglé tant que la réhabilitation réelle des anciens immeubles ne se fera pas dans les délais voulus. En effet, le relogement de familles sinistrées et leur évacuation vers des bâtisses plus sûres n’est pas une mince affaire pour une administration ...

Lire la suite...

Chlef: 5.597 logements distribués en 2018

De l’état des lieux, les mots clés pour le secteur de l’habitat de Chlef a été en tout temps en situation de force nécessitant l’urgence et la nécessité à cause des dommages engendrés par le séisme du 10 octobre1980 qui a contraint les pouvoirs publics a agir au plus vite pour reloger les sinistrés de ce séisme gîtant provisoirement sous ...

Lire la suite...

Mostaganem: Yennayer une fête pas comme les autres

Yennayer approchant à grands pas, la semaine culturelle amazighe sera célébrée du 6 au 12 janvier pour la première fois officiellement à travers le pays. Pour marquer l’évènement, à Mostaganem on s’y prépare également. Les cérémonies de la fête consistent surtout à préparer le jour qui précède Yennayer par un repas frugal que l’on appelle ‘’cherchem’’ qui est composé le ...

Lire la suite...

On parle de baisse des accidents de la route: 3.100 morts en 2018!!!

Les nouveaux chiffres peuvent en effet plaider en faveur d’une certaine placidité sur nos routes. Près de 3.100 personnes ont trouvé la mort sur les routes du pays durant les 11 mois de l’année 2018. Ce qui donne une baisse de 8,33% par rapport à la même période de l’année d’avant, a fait savoir dimanche à Oran, le directeur du ...

Lire la suite...

Territoires sahraouis occupés: Levée de l’autorisation pour le Maroc pour l’utilisation de l’aide américaine

A travers cette suppression, le Congrès américain vient de réaffirmer sans ambages, que le Maroc n’a pas le statut de puissance administrante au Sahara occidental pour pouvoir gérer l’aide américaine dans ces territoires. La disposition incluse dans le projet de budget fédéral 2019 qui fait l’objet de tractations intenses entre démocrates et républicains a levé l’autorisation pour le Maroc d’utiliser ...

Lire la suite...

Point de Vue: L’hécatombe de 2018

Ce sont en tout 3.100 morts, sans compter les blessés de différents degrés. C’est ce que le volant vient d’achever comme vies humaines. Les accidents de la route continuent à faire des carnages, des morts et de blessés en vrac. L’on avait mis fin aux anciennes épidémies qui fauchaient les gens par milliers, grâce au développement de la science et ...

Lire la suite...

Pôle & Mic: Pourquoi ce «chantage»?

A chaque rendez-vous présidentiel, certaines personnalités nous ressortent l’ex-FIS et la question de sécurité. Et pourtant, de tels sujets devraient être enterrés, car l’ex-FIS est bien mort et le pays est stable et sécurisé. Le pays est en sécurité et l’insécurité est derrière nous. Pourquoi à chaque élection, on nous « agite » la main de l’insécurité. Or, il y ...

Lire la suite...