Accueil » Oran » Ce n’est que de l’intox à des fins politiques: Nouasri Salah toujours en place

Ce n’est que de l’intox à des fins politiques: Nouasri Salah toujours en place

A la surprise des Oranais, une information erronée faisant état du départ du contrôleur Nouasri Salah, chef de la sûreté de wilaya d’Oran, a été balancée sur les réseaux sociaux dans la journée d’avant-hier. Reprise rapidement par des internautes, cette information a été derrière un climat de déception dans le milieu des hommes en bleu et la population oranaise en particulier celle des quartiers de la ville d’Oran où le responsable en question est très populaire. Cette information erronée a vite fait réagir la cellule de communication de la sûreté de wilaya d’Oran qui a adressé aux différents organes de presse, un communiqué pour démentir tout ce qui a été rapporté sur les réseaux sociaux. Suite à cela, nous avons pris contact avec plusieurs cadres de la police qui nous ont déclaré être surpris par cette information et que leur chef est toujours en poste de premier responsable de la sûreté de la wilaya d’Oran. Malgré que tous les habitants de la planète, étaient branchés avec la coupe du monde et les Messi et Cristiano, à Oran dans les cafés comme dans les lieux de travail, on ne parlait que de cette intox et qui est derrière. Beaucoup de citoyens d’interrogent : pourquoi a-t-on visé un chef de sûreté de wilaya, connu par ses compétences et son bilan le plus positif depuis l’indépendance, selon les déclarations d’anciens fonctionnaires de police.
Pourquoi cibler le policier qui a honoré l’Algérie, en décrochant le titre du meilleur policier dans le monde arabe. S’ajoute à ces questions, qui est ou qui sont derrière cette campagne? Quel est l’objectif de cette intox ? Les Oranais se rappellent certainement la première déclaration du contrôleur Nouasri Salah au moment de son installation à la tête de la sûreté de wilaya d’Oran. “Aux grands maux, nous allons appliquer les grands moyens pour lutter contre le phénomène de la criminalité à Oran qui connaît une situation alarmante.” Sept ans après, le phénomène de la délinquance et de la criminalité qui était avant 2012, n’est plus qu’un mauvais souvenir. De l’avis de certains Oranais, l’Etat doit aussi mettre les gros moyens pour mettre fin à ses fausses informations, qui il faut dire, ont plus touché à la dignité des Algériens en voulant leur faire avaler des informations des plus stupides.

À propos A.Kader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*