Accueil » Régions » Madame Khalfi Hayat, présidente de l’APC de Hamadia (Tiaret): «Priorité à l’aménagement urbain, éclairage public et l’auto-construction»

Madame Khalfi Hayat, présidente de l’APC de Hamadia (Tiaret): «Priorité à l’aménagement urbain, éclairage public et l’auto-construction»

Pour son deuxième mandat consécutif à la tête de la commune de Hamadia, distante de 60 kilomètres à l’Est du chef-lieu de wilaya Tiaret, la présidente de l’APC, Madame Khalfi Hayat, compte relever un défi malgré les obstacles créés par l’opposition de la moitié de ses membres depuis sa réélection en novembre dernier. Cette opposition, pour des raisons personnelles ou autres, est décidée d’aller au blocage des affaires de la commune dans le seul but de remplacer cette «Dame de fer» par un supposé élu influent du groupe de l’opposition qui avait fait plusieurs passages à l’APC, mais sans arriver à donner satisfaction, selon les déclarations de certains notables de la ville. Aujourd’hui, le problème persiste, mais les affaires de la commune sont gérées convenablement et les projets entamés suivent leur cours avec un suivi rigoureux de madame la maire qui ne cesse d’apporter satisfaction à la population locale. Khalfi Hayat a donné beaucoup dans sa carrière de professeur d’enseignement tout au long d’une quarantaine d’années au service des enfants. Très appliquée dans son travail, Hayat s’intéressera, juste après sa retraite, au service des citoyens auxquels elle réserve un respect mutuel. D’ailleurs, tout le monde a remarqué que la paisible localité de Hamadia avait beaucoup changé en matière de développement et surtout de gestion des affaires de la commune durant le deux derniers mandats, y compris cet exercice. La ville connaît, en effet, plusieurs changements avec la rénovation des routes, l’éclairage public qui n’existait pas avant, l’amélioration du réseau de l’eau potable et d’assainissement à travers les quatre coins de la ville. Dans le volet de l’habitat, la commune a bénéficié de 270 unités sociales destinées en toute transparence à ceux qui le méritent. Habitations groupées : 50 unités ont été achevées et 50 autres sont en cours de réalisation respectivement à Sidi Belkharroubi et Ain Beida. Madame la maire fait savoir que le choix de terrain a été fait pour la construction d’éventuels logements participatifs aidés (LPA), et d’ajouter que les lots de terrain qui sont au nombre de 850, seront implantés à Hai Essâada dans le cadre de l’auto-construction. Le seul handicap qui fait défaut dans le transport scolaire, malgré la disponibilité des bus, est le manque flagrant, pour ne pas dire, l’absence totale de chauffeurs. A cet effet, Mme Hayat souhaite que l’administration crée des postes d’emploi pour couvrir les besoins du parc roulant de la commune. Enfin, il est souhaitable que les élus de cette belle commune, notamment les opposants, revoient leurs comptes et reviennent à leur décision de blocage qui ne travaille jamais la commune et tendent leur main à une dame qui mène bien sa mission. Pour rappel, cette femme maire avait connu le même sort lors de son premier mandat, mais sa sagesse et sa diplomatie étaient la clé de sa réussite.

À propos L. Bouhala

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*