Accueil » Actualité » Désertification et sécheresse: Alerte immuable des pouvoirs publics contre la menace

Désertification et sécheresse: Alerte immuable des pouvoirs publics contre la menace

Afin de sensibiliser l’opinion publique sur les phénomènes de la désertification et la sécheresse, une journée mondiale est célébrée chaque année en le 17 juin. Sur cette problématique qui continue à inquiéter les pouvoirs publics, des actions sont menées, çà et là, dans le cadre de programmes environnementaux. Sur le plan international c’est une opportunité unique qui est celle de rappeler que la neutralité en termes de dégradation des terres est possible par un fort engagement de la communauté et une coopération à tous les niveaux. La lutte contre la désertification et la sécheresse ne se fait que par le développement durable des terres sous le slogan « la terre a de la valeur », protégeons là. Privilégier les produits biologiques et équitables qui évitent la dégradation du sol est donc une priorité qui se traduit par le soutien d’un mode de vie, d’une production et d’une consommation durable. Promouvoir la gestion durable des terres et la neutralisation en termes de dégradation des sols demeure aussi une action louable. La dégradation des terres dans des zones arides, semi arides et subhumides sèches s’érode par divers facteurs, activités humaines et les variations climatiques. Souvent la désertification est provoquée par la vulnérabilité des écosystèmes des zones sèches à la surexploitation et à l’utilisation inappropriée des terres. La déforestation, le surpâturage et des pratiques d’irrigation inappropriées peuvent être une entrave sérieuse quant à la productivité des terres. De ce fait, les autorités locales, conscientes de cette problématique environnementale qui est celle de la lutte contre la désertification, notamment celle de la lutte contre la déforestation où la direction de la protection civile a mobilisé des moyens matériels et humains prévenant ainsi les incendies de forêts. La conservation des forêts a également engagé un dispositif de lutte contre les incendies de forêts en mettant en place des moyens matériels et humains pour assurer la surveillance surtout dans les grands massifs forestiers. Ces zones fortement boisées sont aussi protégées contre les érosions. La direction des services agricoles conseille les agriculteurs à préserver la structure du sol en utilisant à bon escient des intrants ou du moins limiter l’utilisation des pesticides pour la préservation du sol. C’est dans ce contexte que les secteurs de développement indiqués ci-dessus sont aux aguets pour faire face aux aléas climatiques dans le but de préserver l’environnement contre toute atteinte pouvant nuire à notre écosystème. La stratégie de l’éveil est permanente pour lutter contre la menace de la désertification et de la sécheresse.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*