Accueil » Sport » MCO: Litim arrive, Benamara s’en va

MCO: Litim arrive, Benamara s’en va

‘’Je ne peux plus accepter de subir le sort qu’on me réserve. On ne veut pas me laisser m’épanouir et prouver ma véritable valeur. De plus, la direction m’a proposé de signer un nouveau contrat et d’être prêté, ce que j’ai refusé. L’USM El-Harrach m’offre la possibilité de devenir un élément important de son onze. Le challenge est aussi doublement intéressant. C’est pour cela que j’ai fini par répondre favorablement aux sollicitations de son entraîneur, Salem Laoufi qui a beaucoup insisté pour m’avoir sous sa coupe’’. C’est par ces mots que le milieu de terrain, Abdelhafid Benamara, a décrit ce qu’il a vécu la veille de l’Aïd lorsqu’il a quitté son club formateur, le Mouloudia d’Oran pour rejoindre l’USMH.
Avec son départ, le MCO perd un de ses plus prometteurs joueurs, parti en quête de plus de considération et d’un temps de jeu respectable à même de s’épanouir et de confirmer son immense talent qui a incité le Français Jean-Michel Cavalli à le lancer dans le grand bain.
Dans le sens inverse, autrement dit celui des arrivées, l’effectif du club d’El-Hamri a enregistré la signature du gardien de but du DRB Tadjenanet, Oussama Litim.
A la recherche d’un keeper depuis la défection de Malik Asselah, signataire à Al-Hamz, en Arabie Saoudite, le président Belhadj Ahmed a fini par ne pas relancer la piste Fawzi Chaouchi et d’opter pour le gardien trentenaire du DRBT.
Outre Litim, le milieu de terrain récemment rentré d’Arabie Saoudite, Feham Bouazza, a lui aussi officialisé son come-back au Mouloudia.
Rappelons que c’est l’entraîneur marocain Badou Zaki qui a insisté pour le recrutement de Feham qu’il a eu sous sa coupe au Chabab de Belouizdad avec lequel ils ont triomphé en coupe d’Algérie en mai 2017.
En revanche, la piste de l’attaquant Benayad est tombée à l’eau. L’attaquant, libéré par l’Entente de Sétif a rejoint le Chabab de Constantine.
‘’j’ai attendu le président Belhadj, mais il ne m’a plus rappelé. J’ai compris qu’il ne voulait plus de moi. C’est pour cela que j’ai rejoins le champion d’Algérie en titre’’ a d’ailleurs confié Benayad à un de ses proches.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*