Accueil » Économie » Houda-Imane Faraoun annonce à partir de Tizi-Ouzou: Les banques postales en 2019

Houda-Imane Faraoun annonce à partir de Tizi-Ouzou: Les banques postales en 2019

Jadis une idée, le projet ambitieux d’une agence bancaire d’Algérie Poste, se réalise enfin. Plus aucun doute, Algérie poste poursuit son vaste programme de modernisation de ses services et prestations. C’est à la faveur de la stabilité de ses indicateurs, entre autres financiers, qu’Algérie Poste prone l’ouverture de nouvelles prestations afin d’améliorer les service publics d’algérie poste. On croit savoir, dans ce contexte, que les premières agences bancaires d’Algérie Poste verront le jour durant l’année prochaine. Tout porte à croire que ce sera à la faveur des propositions qui seront ingroduites à la Loi des finances 2019. Ces agences bancaires seront déployées en 2019, a en effet indiqué mardi à Tizi-Ouzou la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Feraoun. Actuellement, le projet en est à sa phase d’étude d’impact économique et financier qui prévoit le prélèvement, sur le budget de l’Etat, d’ue cagnotte pour financer la création et le fonctionnement des premières agences bancaires d’Algérie Poste. Ce n’est qu’à partir de janvier 2019 que le service bancaire sera déployé sur le terrain au fur et à mesure de l’investissement consenti dans les agences banaires créées. La ministre qui s’exprimait lors d’un point de presse animé en marge de sa visite de travail dans la capitale du Djurdjura, a expliqué que le projet d’une banque postale qui « était une idée il y a quelques années commence à se concrétiser à présent. Pour rappel, Algérie poste a dépassé ses problèmes budgétaires et réalise depuis deux ans des résultats positifs qui lui permettent de financer ses programmes d’investissement et de développement ». La ministre a par ailleurs annoncé que la sécurisation des bureaux de poste est d’actualité. 32 bureaux de poste étaient fermés pour des questions sécuritaires. La ministre a annoncé un projet de postes de vidéo surveillance. « Une fois l’étude économique finalisée, nous commencerons le déploiement de ce nouveau service, et ce n’est qu’en 2019 que nous commencerons à parler des premières agences bancaires ». Une étude financière, économique et d’opportunité est en cours d’élaboration. De même qu’une opération de mise à niveau des bureaux de postes à permis de mettre ces structures aux normes bancaires. « Une fois l’étude économique finalisée, nous commencerons le déploiement de ce nouveau service, et ce n’est qu’en 2019 que nous commencerons à parler des premières agences bancaires », a indiqué la ministre . Elle a précisé qu’avant cette échéance « il y aura peut être quelques services qui s’apparentent aux services bancaires qui commenceront à se déployer au niveau d’Algérie poste ». Mme Feraoun qui avait procédé durant sa visite dans la wilaya à la réouverture, après travaux de réhabilitation, de quatre bureaux de poste aux villages Tizra Aissa (Ait Yahia Moussa), Timizart Loghbar (Tizi-Ouzou), Tala Amara (Tizi-Rached), et Tamaassit (Aghribs) fermés durant la décennie noire, a observé que ces remises en service marquent le retour de la stabilité et de la sécurité dans ces régions isolées de la wilaya. Pour La sécurisation de ces bureaux contre le banditisme, un projet est lancé au niveau national pour les agences de vidéo surveillance. « Algérie poste a déjà passé le marché avec une entreprise publique et le déploiement de ces équipements prendra quelques mois », a-t-elle rappelé. Elle a observé que 32 bureaux de poste étaient fermés pour des raisons sécuritaires. « Une opération a été inscrite pour la réhabilitation et la réouverture de 29 structures dans une première étape dont 12 ont déjà rouverts et les 17 restants seront mis au service des citoyens d’ici la fin de l’année en cours », selon les explications fournies par les représentants d’Algérie poste. « Aujourd’hui la wilaya de Tizi-Ouzou récolte les fruits du programme du Président de la République Abdelaziz Bouteflika pour le recouvrement de la sécurité, de la stabilité et du développement du pays », a rappelé Mme Feraoun.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*