Accueil » Économie » Le ministre du Commerce à Sidi Bel Abbés: Une taxe de 200% pour protéger la production nationale

Le ministre du Commerce à Sidi Bel Abbés: Une taxe de 200% pour protéger la production nationale

C’est ce qu’a annoncé le ministre du Commerce, Said Djellab, mardi dernier à partir de Sidi Bel Abbés lors d’une visite de terrain. Le représentant du gouvernement, ministre du commerce n’a pas caché sa satisfaction quand à la qualité de la production dans la wilaya de Sidi Bel Abbés notamment en matière de fruit à l’image des exploitations agricoles SARL STAR située sur la route de Tenira et CAM dans la commune de Tabia en matière de pomme, de raisin de table, de pêche et de poires. A cet effet, le ministre du commerce Said Djellab n’a pas manqué d’annoncer en marge de sa visite que son département active dans le cadre des dernières instructions du président de la république pour encourager la production locale, la transformation, l’exportation et la distribution des produits au niveau du marché national qui connaît une véritable anarchie tout en insistant sur la nécessité d’une révision administrative et d’ajouter qu’un groupe de travail composé de cadres du ministère a été mis en place, en ce sens, aussi bien pour le volet d’exportation qu’une rencontre avec les investisseurs producteurs des fruits et légumes, concernés par l’exportation vers l’Europe, a été programmée afin de prendre connaissance des mécanismes à mettre en place pour mieux les accompagner, ajoutant, qu’un atelier de travail sera organisé le 02 juillet pour prendre connaissance de toutes le préoccupations et les solutions à entreprendre. D’autre part et dans le même contexte, en revenant sur l’affaire du refoulement des produits algériens, le ministre dira: «ce refoulement est dû au non respect des conditions demandées…», rassurant par l’occasion les opérateurs économiques de la wilaya que l’Etat accompagnera toujours ces dernier et que son département a dans le cadre de la protection et l’encouragement de la production locale, proposé une taxe qui passera de 30 % à 200 %. Le gouvernement expliquera-t-il accorde une priorité absolue au secteur de l’agriculture à la distribution, à la transformation et à l’exportation. Le représentant du gouvernement accompagné des autorités locales s’est rendu en premier lieu du programme au groupe Chiali leader des projets Tubes, profiplast et services qui opère en Afrique, en Europe et même à la nouvelle Zélande pour se rendre, par la suite, à l’entreprise Khanteur spécialisée dans la fabrication des composants automobiles, le groupe agroalimentaire Azzouz, implantés à la zone industrielle. Concernant la production agricole le ministre a visité les exploitations agricoles SARL STAR fruits des frères Chabiet, l’exploitation CATM dans la commune de Tabia, spécialisée dans la production des fruits de saison.

À propos Mohamed Nouar

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*