Accueil » Régions » Election du CCI Dahra à Mostaganem: Les opérateurs économiques aspirent aux changements

Election du CCI Dahra à Mostaganem: Les opérateurs économiques aspirent aux changements

Les élections de la nouvelle assemblée générale de la CCI Dahra, fixées au samedi 26 mai prochain, vont probablement connaître un virage décisif de par les multiples profils de la liste des candidats désireux de briguer le poste de président. La conjoncture économique de la région va se placer comme facteur déterminant pour ces prochaines échéances. En effet, en cette occasion, les chefs d’entreprises et les commerçants vont être un peu exigeants car ils ambitionnent le changement dans la vision de cette structure à vocation économique. Les chefs d’entreprise du bâtiment, de l’industrie, du commerce et des services n’admettent plus une CCI qui tâtonne, qui n’entreprend pas pour apporter une valeur ajoutée au tissu économique de la wilaya. Les votants de ce samedi vont surtout réfléchir sur les choix de ceux qui vont les représenter. Certains hommes d’affaires approchés par notre rédaction nous avouerons que «Mostaganem a aussi le droit d’aspirer à une économie forte et prépondérante conforme à ses ambitions mais avec des responsables compétents». D’autres proclament particulièrement le changement. Selon eux, «le développement de l’économie locale doit passer impérativement par un nouveau choix surtout», ajouteront-ils, un choix orienté vers la jeunesse. Un commerçant pense qu’il est important que les adhérents viennent s’exprimer car c’est une occasion pour prétendre aller vers une autre stratégie, une autre approche qui permettrait de valoriser et de promouvoir les secteurs de production. Il est certain que la liste des candidatures offre un potentiel compétence non négligeable, il suffit aux électeurs d’aller ver le bon choix. Ce choix doit se faire tout en s’éloignant de la vision du favoritisme car la responsabilité est quand même lourde pour le devenir économique de la région. Organiser l’activité commerciale sera un dossier les plus épineux de la prochaine assemblée générale de la CCI. A Mostaganem, on ne peut plus se permettre ce désordre dans l’activité commerciale. Les prochains élus auront à se pencher sur ce fléau de l’informel qui défigure l’image de l’économie locale. Mostaganem souhaite postuler au rang de métropole car elle dispose d’atouts valorisants. Etre à la tête d’une structure dont les missions sont essentiellement la promotion de l’économie locale supposerait avoir à élaborer un état des lieux pour une feuille de route ne serait ce que pour la première année du mandat. Les plans d’action ont tangiblement fait défaut dans les mandats précédents par conséquent les bilans sont restés mitigés. Tous s’accordent à dire que la mission qui consiste de représenter les intérêts industriels et commerciaux de sa wilaya et être la voix des entreprises auprès des pouvoirs publics, est une mission majeure. C’est une des raisons pour laquelle les futurs locataires du Palais Consulaire doivent amplement assurer. D’assurer les services aux entreprises industrielles, commerciales et de services de la wilaya et assurer ainsi leur accompagnement de la création jusqu’à la transmission en passant par toutes les phases de croissance et de développement (innovation, international, développement durable, intelligence et veille économique, développement commercial, financement…) Contribuer à l’aménagement et développement du territoire dans une logique de partenariat avec les acteurs économiques locaux, doit être un des rôle principaux des élus. La CCI de Mostaganem est d’abord un opérateur économique dont l’unique motivation est de contribuer au développement de la compétitivité des entreprises de son territoire. Mostaganem n’a plus le droit d’être économiquement à la traîne, elle peut aspirer à une économie d’excellence et la CCI est la première roue motrice.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*