Accueil » Chronique » Pôle & Mic: La médiocrité dans nos écrans!

Pôle & Mic: La médiocrité dans nos écrans!

Si l’an dernier, la télévision ou l’émission de caméra cachée avait défrayé la chronique, aucun changement n’est à relever pour ce mois sacré. Avec tout ce qui se passait l’an dernier, on croyait que les institutions de régulation et autre comme celle de l’éthique allait «convaincre» et/ou «imposer» aux différentes télévisions un «peu de retenu» dans leur programme et «moins de violence». Visiblement, les responsables de nos télévisions ne semblent pas se soucier des «mises en garde» de l’Etat. Il y a trop de violence dans ce programme durant le mois sacré où l’on est allé jusqu’à s’immiscer dans la vie des autres. Déjà, quelques télévisons excellent dans l’art du «dénigrement», le mensonge et l’insulte. Quant à l’«unique», elle est transparente et son programme durant le mois de Ramadhan est «invisible », pour ne pas dire autre chose. Cette année, les Algériens sont stupéfaits du niveau bas des émissions durant ce mois que ce soit de la part des télévisions privées que l’«unique». Si les télévisions privées avaient, au départ, annoncé qu’elles n’ont pas pu produire de « belles » émissions en mettant en avant la crise financière, la télévision publique n’a rien dit et ne commente jamais. La télévision publique, l’ENTV, a de l’argent et devra réaliser de bonnes émissions; ces émissions sont médiocres. On ne peut pas se cacher derrière les télévisions privées, non agréées, pour nous faire «oublier» l’argent colossal que reçoit l’ENTV alors que cette dernière produit des émissions qui vous donnent la «nausée». L’«unique» est à la traîne et n’est plus suivie par les Algériens ; déjà des chaînes « médiocres» lui ont volé la vedette. La médiocrité règne un peu partout.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*