Accueil » Régions » Hôpital de Mendes: Madame le wali, très en colère, convoque le chef de l’entreprise réalisatrice

Hôpital de Mendes: Madame le wali, très en colère, convoque le chef de l’entreprise réalisatrice

Madame Nacera Brahimi, wali de Relizane, n’a pas caché sa colère et sa déception lors de sa visite au chantier de l’hôpital de Mendes, elle a convoqué en urgence à son bureau le chef de l’entreprise, chargée des travaux de réalisation du dit hôpital qui accuse un retard considérable et qui enregistre des carences. Madame le wali a réclamé en outre un rapport détaillé sur la situation tout en ordonnant au chef daïra de Mendes de suivre le chantier quotidiennement et de lui rendre compte. En effet, les observateurs constatent que cette entreprise, en charge du projet, et qui a été sommée en 2015 par l’ancien wali de rattraper le retard, n’arrive plus à satisfaire les délais qui lui sont impartis, surtout que la mise en service de cet hôpital de 60 lits permettra, à coup sûr, de combler le vide ressenti dans le domaine de la santé, car les malades de la région de Mendes sont, la plupart du temps, transférés à l’hôpital de Relizane. Avant Mendes, Madame le wali et poursuivant ses visites d’inspection pour s’enquérir de plus près de l’état d’avancement des projets de développement des chantiers, elle s’est rendue dans une visite inopinée au projet de l’hôpital d’Ammi-Moussa pour s’assurer de la levée des réserves concernant la réalisation où elle a constaté de visu que l’opération d’équipement et de climatisation se déroule d’une manière impeccable. Sur place, elle a instruit les responsables concernés à doubler d’effort pour livrer cette infrastructure dans les meilleurs délais.Cet hôpital de 120 lits sera doté d’équipements de pointe, chose qui permettra une meilleure prise en charge de la population de toute la région sud-est de la wilaya et soulagera par voie de conséquence le secteur sanitaire d’Oued Rhiou. Il est évident de signaler que la direction de la santé de la wilaya, assure aujourd’hui une bonne couverture sanitaire de la région et aucune faille n’a été enregistrée grâce aux différentes infrastructures sanitaires mises en place dans la région à l’exemple des polycliniques et centres de santé. Madame le wali a commencé cette tournée par la visite en premier lieu de l’unité « chaudrale » ENCC de Relizane. Créée en 1973, elle est spécialisée dans la production des chaudières industrielles et semi-industrielles et des cuves à forte pression et à haute tension. Constituée de jeunes cadres ayant acquis un savoir-faire et surtout dévoués et décidés à relever le défi, cette unité a finalement réussi le redressement de la situation et a sauvé l’entreprise de la faillite alors que son déficit en 2012 se situait au niveau de 54 millions de dinars. Aujourd’hui et grâce, donc, à la mobilisation des travailleurs, elle a réinvestie le marché national. A ce titre, madame le wali compte instruire le secteur de l’éducation de se doter désormais en chaudières à partir de cette unité et ce dans le cadre d’une convention en guise d’encouragement aux travailleurs et gestionnaires de cette ambitieuse unité.

À propos Abed Zeggai

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*