Accueil » Oran » Une étude sociologique sur la demande de logement prochainement: Le logement de toutes les convoitises

Une étude sociologique sur la demande de logement prochainement: Le logement de toutes les convoitises

Le problème de logement est, de nouveau, à la loupe. La Session ordinaire de l’assemblée populaire de wilaya (APW) dont le calendrier habituel coïncide avec la saison estivale qui ne dépasse pas fin juin de chaque année, aura lieu finalement après le Ramadhan, probablement à partir du 20 juillet, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Le moins que l’on puisse concernant cette session, est qu’elle va plancher sur les réalisations du secteur de l’habitat particulièrement en 2017 et durant les cinq (5) premiers mois de 2018. Cette session programmée après le mois de jeûne, sera l’occasion aux élus locaux de débattre du dossier de logement, préoccupation majeure des citoyens des grandes villes algériennes particulièrement de la deuxième capitale du pays. Un dossier considéré lourd dont on dit qu‘il risque de focaliser les débats à la prochaine session. Prévisible quand on sait l’importance du logement dans la vie des citoyens et l’ampleur de sa demande qui va crescendo à Oran malgré les efforts de relogement. C’est face à cette sempiternelle problématique de la forte demande qu’aura fort à faire le dossier lors de cette session qui verra en plus d’autres dossiers non moins importants comme celui des urgences médicales. Il est autant vrai que les pouvoirs publics locaux n’ont ménagé aucun effort afin de dénouer la crise qui sévissait il y a des années.
Le dossier va esquisser un état des lieux des réalisations de la wilaya dans ce domaine dans le cadre des différents programmes toutes formules particulièrement le programme présidentiel. Mais ce sera également une occasion de faire une «évaluation de tous ces programmes», a affirmé un élu de l’APW. «Nous allons dressé un bilan général des réalisations du logement dans la wilaya d’Oran, lequel sera ponctué d’une évaluation pour savoir s’il y a encore crise ou si celle-ci a été atténuée par les efforts de l’Etat visant à assurer aux citoyens une vie décente. Nous allons également tenté de remonter l’origine de la demande qui se pose toujours malgré les efforts dans le secteur de l’habitat et faire éventuellement un constat sur les constructions illicites», a indiqué hier une source de l’APW.
La Session va également aborder les extensions des pôles urbains et les programmes qui leur sont alloués par la wilaya par le biais des promoteurs publics et privés. Il n’est un secret pour personne qu’Oran est un «cas spécial» dans le domaine du logement. Le paradoxe veut qu’au fur et à mesure que les logements sont distribués outre un nombre incalculable d’opérations de relogement depuis ces cinq dernières années, la demande se pose toujours pour ne pas dire s’accroît». Une étude «sociologique» du phénomène de l’expansion de la demande de logement à Oran est en cours, est-il ainsi suggéré de mêmes sources. Cette étude va permettre dans le cadre des recommandations, de prévoir des mécanismes ou mesures afin d’assurer une meilleure prise en charge de la demande.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*