Accueil » Régions » Béjaïa: La nouvelle gare maritime sera réceptionnée début juin prochain

Béjaïa: La nouvelle gare maritime sera réceptionnée début juin prochain

La nouvelle gare maritime de Béjaïa sera entièrement réceptionnée début juin prochain, apprend-on de la direction de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB). Les travaux sont en phase de finition, après la mobilisation de nouveaux prestataires de service qui ont été mobilisés par la Direction générale de l’Entreprise portuaire de Béjaïa (EPB). Une décision prise, début janvier dernier, après «évaluation de l’avancement du projet dû essentiellement aux carences en moyens humain et matériels, engagés sur le site par le maître de l’ouvrage, Batimétal en l’occurrence, et ses prestataires attitrés», apprend-on de l’EPB de Béjaia. C’est ce qui a poussé l’EPB à lui retirer une partie des prestations, principalement les œuvres secondaires qui sont confiées à d’autres opérateurs nationaux et locaux. Les prestations concernent le revêtement du sol et des façades, les revêtements résine pour les parkings, les aménagements extérieurs et l’éclairage de l’ouvrage, confiés ainsi séparément à une douzaine d’opérateurs, alors que tous les travaux restants sont maintenus à la charge de Batimétal. Rappelons que la gare maritime de Béjaia a été mise en exploitation partielle en 2016 à l’occasion des périodes estivales; le projet qui a déjà connu une multitude de glissements sur les délais contractuels, a vu sa réception de nouveau décalée. «Sa livraison et sa mise en service intégrale avant l’été prochain sont jugées éminemment opportunes, non seulement pour améliorer les prestations d’accueil des voyageurs durant cette période, mais aussi pour concrétiser un nouveau challenge, celui de la multiplication des dessertes vers et à partir de Béjaïa en direction de l’étranger», apprend-on de l’EPB. Cette dernière est en négociations avancées avec des compagnies internationales, notamment Tunis (Tunisie), Split (Croatie) et Gènes (Italie), pour en assurer les rotations y afférentes. Cette nouvelle gare maritime de Béjaïa, qui sera livrée avant l’été prochain, taitera 500.000 passagers et 100.000 véhicules par an, a-t-on appris de la direction portuaire de Béjaia. Cette nouvelle gare maritime offre toute les commodités de sorte à améliorer les capacités et les conditions d’accueil des passagers et mettre fin aux traditionnels chapiteaux, utilisés transitoirement, depuis 2012, pour contourner les incidences en rapport avec les chantiers engagés sur le site en l’occurrence l’alignement des quais du port commercial, et la réalisation de cette gare maritime. Les opérations d’embarquement et débarquement se déroulent, actuellement, dans cette partie de cette nouvelle gare maritime de Béjaïa «dans d’excellentes conditions et dans des délais relativement courts», affirme le premier responsable du Port de Béjaia. «L’organisation des contrôles des passagers et du fret se déroulent dans des conditions optimales, favorisées par l’accomplissement des formalités douanières à l’intérieur du bateau, pendant la traversée», précise encore le même responsable. Rappelons que les travaux de la réalisation de la nouvelle gare maritime du Port de Bejaia ont été lancés au milieu de l’année 2013, un projet tant attendu pour remplacer l’ancienne gare, jugée «d’obsolète» par les responsable, du moment qu’elle ne répond aucunement aux normes requises. Ce projet de la nouvelle gare maritime de Béjaia est inscrit en 2008 et n’a pu être entamé plus tôt, en raison des soumissions financièrement élevées parvenues à l’EPB et qui étaient nettement au-dessus du crédit alloué au projet, d’un montant de 2,5 milliards de dinars. Cette infrastructure s’étale sur une superficie de 37.000 m2 où est prévu un parking souterrain de quatre niveaux pour les véhicules et trois niveaux pour les espaces sous douanes à l’embarquement et au débarquement des passagers. Cette nouvelle gare maritime est présentée par les responsables en charge du projet, comme étant d’une «importance capitale pour le trafic passager», sa conception est aussi faite «pour répondre aux normes internationales» dont l’optimisation de ses capacités de réception et de transit des voyageurs et des véhicules est tracée comme objectif principal.

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*