Accueil » Sport » Seul un miracle permettrait au MCO de terminer 4ème: Vers un nouveau report de l’AG de la SSPA

Seul un miracle permettrait au MCO de terminer 4ème: Vers un nouveau report de l’AG de la SSPA

Défait une nouvelle fois à l’extérieur, cette fois-ci à Béchar chez la JS Saoura, le Mouloudia d’Oran a définitivement dit adieu au podium. Ne pointant qu’à la sixième loge du classement général avec 42 unités au compteur, soit autant que l’USM Alger, le MCO risque fort de terminer la saison à cette place, synonyme de .. rien, puisque n’assurant aucun billet qualificatif à une compétition régionale ou continentale. Les Rouge et Blanc d’El-Hamri peuvent, certes, aspirer à terminer à la quatrième place, mais cela dépendrait surtout du MCA (4ème avec 44 points) et de l’USMA (5ème avec 42 points).
Une défaite du Mouloudia d’Alger face à la JS Saoura qu’elle accueillera dans l’affiche de 30ème et dernier acte conjuguée à un nul ou une défaite de l’USMA face à l’USM Blida permettraient, en effet, au MCO, en cas de victoire face à la JS Kabylie de coiffer au poteau ces deux rivaux algérois et de chiper la quatrième place au général, ce qui serait une prouesse pour une équipe en pleine crise. Côté administration, le président Belhadj Ahmed dit Baba a convié les actionnaires de la société sportive qui gère l’équipe professionnelle à une assemblée générale aujourd’hui en après-midi au Sheraton hôtel pour annoncer sa démission. Le Directeur de la Jeunesse et des Sports, Badreddine Gharbi, y est également convié. Reste maintenant à savoir si les actionnaires répondront favorablement à l’invitation de l’actuel P-DG de la SSPA. D’autant plus que des informations persistantes laissent croire à un boycott massif de ces mêmes actionnaires pour exprimer leur mécontentement de la manière avec laquelle le président Baba a géré le club ces dernières saisons.
Pour rappel, l’assemblée générale des actionnaires de la SSPA-MCO a été ajournée près d’une dizaine de fois en raison du taux d’absentéisme record de ceux qui devraient plutôt s’enquérir de sa fragile santé financière. Pour s’être entêté à la maintenir à Aïn El-Turck au lieu d’Oran ville, le président Belhadj Mohamed dit Baba s’est ainsi retrouvé tout seul la dernière fois, chose qui l’a incité à annoncer son report. Décalée une première fois en raison du décès de la mère du président Belhadj, puis une deuxième suite à l’absence du commissaire aux comptes, nouvellement désigné, cette AG avait, pour rappel, été ajournée une troisième, une quatrième puis une cinquième fois de suite en raison de l’absence de trois anciens présidents qui sont Youssef Djebbari, Tayeb Mehiaoui et Larbi Abdelilah. Le 9 juillet 2016, ils étaient tous présents au Sheraton Hôtel pour la… décaler au 15 septembre suivant. La suite, tout le monde la connaît, désormais, puisque deux autres reports se sont ajoutés à cette quasi irréelle liste d’ajournements à répétition.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*