Accueil » Régions » 8ème journée médicochirurgicale à Bouira: Une opportunité pour une mise à jour des généralistes

8ème journée médicochirurgicale à Bouira: Une opportunité pour une mise à jour des généralistes

En collaboration avec l’EPH de Bouira, ainsi que la direction de la santé, la société algérienne de médecine générale (SAMG), vient d’organiser une journée médicochirurgicale, huitième du nom, au siège de la bibliothèque principale de Bouira. Dépêchée, pour la circonstance, d’une quinzaine de wilayas du centre du pays, une brochette de spécialistes, toutes disciplines confondues, issus du secteur public et privé, ont pris part à cette rencontre. Prenant la parole, en allocution introductive, le docteur Abdelkader Tafat, président de la SAMG, dira en substance «… si la SAMG présente 35 collèges à l’échelle nationale dont celui, bien sûr de Bouira, qui recense à lui seul, plus d’une centaine d’adhérents, cette huitième journée, comme ses précédentes, se veut d’être une tribune dédiée à la formation continue, permettant aux médecins généralistes d’être au diapason des dernières nouvelles». Ainsi donc, et afin de pouvoir répondre aux exigences de l’heure et aux attentes des patients, une amélioration en continue, parrainée par les nombreux laboratoires pharmaceutiques, se déclinant sous le vocable: enseignement post-universitaire (EPU) sera régulièrement dispensé en bimensuel, d’autant que le médecin généraliste reste au carrefour de toutes les informations médicales reçues. D’ailleurs, n’est-il pas celui qui oriente vers d’autres soins ? A noter qu’en cette journée de vulgarisation scientifique, plusieurs thèmes ont été abordés tels: «le pied du diabétique», «la pancréatite aiguë», «l’embolie pulmonaire» … Tout comme un atelier sur l’interprétation des radios du thorax a été prévu pour désigner l’ensemble des modalités diagnostiques et thérapeutiques utilisant les rayons X, en plus, généralement utilisant les rayonnements. Saisissant l’opportunité offerte par cette 8ème journée médicochirurgicale, la directrice de la santé de Bouira, Mme Leila Ghalem, indiquera que la ville de Bouira qui ne dispose pas actuellement de sa maison du diabète sera prochainement l’hôte du ‘’Village du diabète’’. Cet espace qui sera implanté à proximité de l’enceinte du stade olympique, sera dédié à toutes les applications et services autour du diabète connecté pour l’innovation et le confort du patient. Une campagne de dépistage précoce du diabète et de suivi des patients atteints de cette pathologie est prévue ce 3 mai pour s’étaler au 12 du mois en cours.
A cet effet, d’importants moyens humains et d’équipements médicaux pluridisciplinaires seront mobilisés, dans le but de garantir une meilleure prestation en offrant des examens approfondis de glycémie, dosage d’hémoglobines, des examens neurologiques … au grand bonheur des malades. Lutter efficacement contre cette maladie qui ne cesse de prendre de l’ampleur, telle est la ligne directrice de cette édition cadre d’échange convivial qui ne manquera pas de présenter toutes les idées et solutions novatrices pour une meilleure prise en charge du malade en lui évitant les terribles complications…

À propos TAIB HOCINE

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*