Infos
Accueil » Oran » Souscripteurs AADL 2013 à Oran: Des attentes et du stress

Souscripteurs AADL 2013 à Oran: Des attentes et du stress

Les souscripteurs retenus au programme location-vente AADL ayant déposé leur dossiers en 2013 ne savent plus à quel saint se vouer. En effet, face au silence de la direction de l’agence d’Oran, ils sollicitent l’intervention du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, M. Temmar pour donner des instructions à l’agence AADL d’Oran de les tenir informer. Il faut rappeler que ces souscripteurs se rassemblent chaque lundi devant l’agence pour pouvoir s’entretenir avec le directeur mais en vain. «Nous sommes dans le flou total», disent-ils. Sachant que le ministre avait annoncé samedi dernier que 27 000 unités seront bientôt distribués, ils voudraient savoir quel sera alors leur sort. Personne n’a daigné leur fournir la moindre information. «A chaque fois, on nous dit qu’il faut voir avec la direction générale à Alger», ajoutent ces souscripteurs qui attendent d’être convoqués pour commencer le payement. «Mais au niveau d’Alger, on nous renvoie vers Oran». Pourquoi le directeur de l’Agence AADL d’Oran refusent de les voir? Pourquoi personne ne veut les orienter ou les éclairer? Telles sont les interrogations qui restent posées et il n’y a que le ministre qui peut faire avancer ce dossier. Le wali d’Oran, Mouloud Chérifi a rassuré, en octobre dernier, que chaque souscripteur retenu au programme location-vente AADL 2 aura son logement. Depuis 2013 qu’ils se sont inscrits, ils guettent le moindre signe leur permettant de garder l’espoir. Même les quelques informations véhiculées par la presse reste souvent contradictoires notamment concernant la hausse des prix, le choix du terrain, etc… Alors le directeur de l’agence fera-t-il une exception et acceptera, cette fois-ci, de les recevoir?

À propos B.L.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*