Accueil » Économie » Le nouveau PDG du Groupe, Ahmed Choudar à la radio chaine 3: La stratégie d’Algérie Télécom

Le nouveau PDG du Groupe, Ahmed Choudar à la radio chaine 3: La stratégie d’Algérie Télécom

Le groupe Algérie Télécom, comme tout le monde l’a constaté a entamé sa mue, il y a déjà quelques années. Modernisation, réorganisation, investissement…, telle a été la nouvelle politique pour se mettre diapason des nouvelles technologies de communication et pour être à l’écoute d’une clientèle de plus en plus importante et de plus en plus exigente. Le nouveau PDG du groupe Algérie Télécom, M.Ahmed Choudar, a été hier, l’invité de la Rédaction de la Radio chaine 3 justement pour expliquer la nouvelle stratégie du groupe et répondre à un certain nombre de questions. M. Ahmed Choudar explique que le redéploiement du Groupe Algérie Télécom en trois entreprises distinctes, (téléphonie fixe, téléphonie mobile et Algérie Téléphone satellite) tend à assurer une convergence et la mutualisation de toutes les entités du groupe au titre d’une stratégie touchant les secteurs cités plus haut. L’objectif, a-t-il précisé, est de disposer d’un réseau très large regroupant Mobilis et Algérie Télécoms pour faciliter le paiement des factures, assurer la gestion des réclamations et optimiser et mutualiser ces infrastructures et surtout de proposer une très bonne prestation de service sur les réseaux fixe et mobile. M. Choudar précise que l’objectif à travers l’ensemble de ces actions, tend à terme à permettre une «très bonne connectivité» des signaux radio et de l’internet.
Des performances du signal de l’internet, en particulier dans le centre du pays, le DG du groupe Algérie Télécoms reconnait que le réseau est «très vétuste», parce que, ajoute-t-il, il était pour une bonne partie initialement réservé au téléphone fixe. De plus, dit-il, la qualité du signal dans certaines zones n’est pas toujours bonne, les bornes disposées dans certains quartiers n’ayant qu’une portée moyenne de 800 mètres. Des investissements que le groupe entend réaliser dans les années à venir pour assainir et développer les lignes fixes et mobiles. L’invité indique qu’ils vont nécessiter entre 300 à 350 millions de dollars, notamment pour améliorer la qualité des réseaux dans la région d’Alger. Il fait par ailleurs état de deux projets de câbles internet de grande capacité, dont l’un (medex) devrait, indique-t-il, être réceptionné avant la fin de l’année et un second (Orval) en cours de réalisation, permettant tous deux de multiplier par dix la capacité du réseau.

À propos B.L.

Un commentaire

  1. pour dire a Mr le PDG que moi j’ai fait une demande le 08/08/18 pour installer une ligne téléphonique à ce jour le 22/4/18 ils ont pas fait la mise en service j’ai payé les charges d’installation le 01/4/18 à chaque fois ils m’appelle ils me dis Mr tu as payé les charges, moi j’ai pas compris dans quel niveau peux intervenir .un responsable dans le commercial il me dis c’est pas mon service tu peux voir avec le service technique portant c’est lui le service qui a un lien avec le client. Le malheur ce responsable, sur son bureau mange la zariaa devant la clientèle comme un gamin, .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*