Accueil » Actualité » Ahmed Gaïd Salah à Constantine: «L’Algérie est une ligne rouge»

Ahmed Gaïd Salah à Constantine: «L’Algérie est une ligne rouge»

Gaid Salah persiste et signe. L’Algérie qui a arraché sa liberté sous les sacrifices, demeurera. «L’Algérie est une ligne rouge», affirme aussi le Général de corps d’Armée. Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP accentue le ton en traçant la «ligne» qu’il ne faut pas, à aucun, franchir quand il s’agit de l’Algérie. Plus qu’un préalable, c’est quasiment une «ligne rouge» dont parle Gaid Salah. Tout compte fait, il a indiqué à Constantine que l’Algérie était « une ligne rouge ». Le chef d’état-major répond à certaines menaces et dit sans ambages qu’il est hors de question de toucher à la sécurité de l’Algérie ni aux ressources de son peuple. Il souligne textuellement qu’il était « absolument hors de question de toucher à sa sécurité ou aux ressources de son peuple », indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). Pour Gaid Salah, l’Algérie ne badine pas lorsqu’il s’agit d’atteinte «à sa sécurité et aux ressources de son peuple». « L’Algérie est une ligne rouge, nous avons insisté maintes fois et nous le rappelons aujourd’hui, qu’il est absolument hors de question de toucher à sa sécurité ou aux ressources de son peuple», a-t-il en effet insisté. Il poursuit: «l’Algérie qui a souffert du joug du colonialisme et dont le peuple a fait le serment de faire retentir, sous les yeux de son ennemi, une Révolution populaire globale et unanime, faisant ressortir la crème d’entre ses enfants en Chouhada et Moudjahidine, qui ont arraché la liberté après de grands sacrifices ». Le Général de corps d’Armée s’exprimait lors d’une visite de travail et d’inspection en 5ème Région militaire à Constantine. D’un ton ferme qui lui est coutumier, le Général n’arrête pas de sillonner les différentes régions militaires pour mobiliser les troupes de l’ANP. A l’évidence, cela s’inscrit dans l’esprit de la dynamique que connaissent ses visites d’inspection. Des visites en clair qui ont permis au chef d’état-major de densifier le contact humain direct et continu avec les personnels de l’ANP mobilisés à travers l’ensemble du territoire national. Le général de corps d’Armée effectuait dimanche et lundi une visite de travail et d’inspection en 5ème Région militaire à Constantine. C’était l’occasion pour le Général de réitérer devant l’opinion les principes fondamentaux de l’Algérie. Les fils du peuple, les chouhadas ainsi que les moudjahiddines ont fait le serment. Gaid Salah ajoute qu’il « est du devoir de ses fils aujourd’hui, en particulier ceux de l’Armée nationale populaire, et l’ensemble des autres corps de sécurité de suivre les même pas et d’emprunter le même parcours national ». « Au même titre que l’importance que nous accordons à notre histoire nationale, aux valeurs de sa Glorieuse Révolution, nous poursuivons, grâce à la volonté d’Allah le Tout-Puissant, notre chemin éternel vers la sécurisation, la protection et l’unité du territoire algérien, car chaque parcelle de la terre de notre Pays, a un profond enracinement dans l’histoire nationale, chaque événement national, chaque épopée héroïque ou station historique, a son espace géographique l’ayant marquée et conjuguée entre histoire et géographie », a-t-il assuré. Gaïd Salah a estimé que « ce qui distingue l’Algérie est la relation spirituelle solide et grandissante, d’influence mutuelle entre espace et temps, car l’histoire contemporaine de l’Algérie est le verseau spirituel de sa géographie, tel l’âme et le corps, peuvent-ils se séparer? Ceci est l’Algérie dans sa dualité historique et géographique, qui demeurera ainsi, grâce à Allah Le Tout-Puissant, et grâce à ses fidèles fils ». Le Général de corps d’Armée s’est référé au message adressé par « son excellence monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale aux membres du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur à l’occasion de sa 35e session tenue à Alger début du mois de mars. A travers ce message, il a mis l’accent sur l’efficience et l’efficacité de l’approche algérienne dans la lutte antiterroriste ». « Dans ce contexte, son excellence monsieur le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, a réitéré, dans son message adressé aux ministres arabes de l’Intérieur réunis à Alger au cours de ce mois, que l’Algérie a franchi des étapes importantes dans la lutte antiterroriste », a-t-il rappelé. « A ce titre, nous confirmons aujourd’hui que l’objectif principal et imminent pour l’Armée Nationale Populaire est de venir à bout définitivement, oui je dis définitivement, de ce phénomène qui revêt plusieurs nouvelles formes à travers les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Ceci exige davantage d’efforts soutenus permettant de tarir ses sources idéologiques et son environnement social et de détruire ses réseaux de communication », a-t-il ajouté. « Pour ce, nous allons assurément avec l’aide d’Allah, parvenir à débarrasser, d’une manière définitive, notre pays de cette horde. Nous veillerons également et nous sommes capables de le faire, à assurer parfaitement nos frontières nationales contre toute infiltration terroriste, et celui qui tente de les franchir aura à subir son sort. Nous n’accordons pas de répit face à ces criminels et à tous ceux qui ont des desseins maléfiques contre notre territoire.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*