Accueil » Sport » Les deux hommes forts du football DZ se rencontreront ce mardi à Alger: Zetchi-Raouraoua: Le face-à-face!

Les deux hommes forts du football DZ se rencontreront ce mardi à Alger: Zetchi-Raouraoua: Le face-à-face!

Le face-à-face entre l’ancien et l’actuel président de la FAF aura finalement lieu. Et plutôt que prévu puisque programmé dès ce mardi.
Et à Alger qui plus est ! Cette rencontre interviendra à l’occasion de la visite d’une délégation de l’UNAF, comme confirmé par la FAF sur son portail électronique. ‘’Sur demande de l’Union des Associations du Football Arabe, la Fédération algérienne de football accueillera le 13 mars prochain une délégation composée de trois membres de cette instance pour une séance de travail autour de plusieurs points qui tourneront notamment sur les relations entre les deux institutions et d’autres grandes lignes qui seront discutées entre les deux parties.
La participation des équipes algériennes à la compétition de club qu’organise l’UAFA sera également au menu lors de cette rencontre. La délégation de l’UAFA quittera Alger le 14 mars 2018’’précisera ainsi la Fédération Algérienne de Football via son site officiel. Sauf inattendue absence de Mohamed Raouraoua, Kheireddine Zetchi aura ainsi l’occasion de baliser le terrain d’une réconciliation avec son prédécesseur pour le plus grand intérêt du football DZ. Elu voilà presque un an, plus précisément le 19 mars 2017, avec 64 voix contre 35 et 4 bulletins nuls, sur un ensemble de 101 votants sur les 108 membres que compte l’assemblée, Kheireddine Zetchi n’a pas depuis eu de bonnes relations avec celui qu’il avait remplacé comme président de la fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua en l’occurrence.
Pourtant, immédiatement après son élection, le tout nouveau président de la FAF avait rendu un vibrant hommage à son prédécesseur. « Je rends hommage à l’AG et au bureau sortant dont le président Raouaraoua pour le travail accompli» avait-il clamé. Le travail des coulisses a, toutefois, fait son effet et les relations entre les deux hommes se sont détériorées au gré des déclarations des deux parties, désormais en conflit ouvert. «On m’accuse de m’immiscer dans la gestion du football algérien, croyez-moi, je suis loin de tout ça. Je demeure membre de l’AG de la FAF et si j’ai des choses à dire ou des observations à faire, je les dirai lors de cette assemblée. Je suis innocent de tout ce qui se dit me concernant. Lorsque j’ai quitté la FAF j’ai dit à ceux qui m’ont remplacé que je demeure à leur disposition et que s’ils ont besoin d’aide, ils n’ont qu’à me faire signe’’ avait même lancé l’été dernier Raouraoua en guise d’appel au calme, sans pour autant que Zetchi ne lui emboîte le pas ou ne donne de suite favorable à cette requête.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*