Accueil » Sport » En perspective du choc face au MCA MCO : 15.000 Hamraoua attendus au 5-juillet

En perspective du choc face au MCA MCO : 15.000 Hamraoua attendus au 5-juillet

Conscients que la possibilité de jouer le titre est désormais une réalité palpable, les supporters du Mouloudia d’Oran se préparent à prendre d’assaut le temple olympique du 5-juillet pour assister et aider leur équipe lors du choc attendu face au MCA, lundi prochain.
Téléspectateurs attentifs du dernier ESS-CSC, les Hamraoua n’ignorent, de fait, aucunement qu’un succès des coéquipiers de Hamza Heriet à Alger réduirait l’écart sur le leader du classement à une seule unité. Dans les fiefs habituels des supporters, l’on ne parle, d’ailleurs, que de ce classique algéro-oranais et de la manière d’y assister.
A des prix oscillant entre 1.000 et 1.500 dinars pour un aller-retour en autocar, les appels à la mobilisation et au déplacement massif se sont multipliés ces dernières quarante-huit heures. L’engouement est tel que certains ‘’organisateurs’’, rompus à ce genre d’aventures, s’attendent à un déplacement record des Hamraoua au 5-juillet. Un sentiment renforcé par cette information émanant d’Alger et qu’on attribue volontiers au premier responsable du MCA, Kamel Kaci-Saïd, selon laquelle ‘’pas moins de 15.000 billets d’entrée au stade seront réservés aux supporters du MCO’’. ’Les Hamraoua auront droit à l’espace réservé habituellement aux inconditionnels de l’USMA’’, précise-t-on même dans l’entourage proche du MCO.
Et comme l’axe routier Oran-Alger sied parfaitement à ce genre d’évènement et ne constitue aucunement un écueil face à la volonté du ‘’peuple mouloudéen’’, il parait désormais clair que même la retransmission télévisuelle de cette rencontre ne fera pas changer d’avis ceux qui se préparent à donner l’assaut, lundi à l’aube. En attendant, l’entraîneur des Rouge et Blanc d’El-Hamri a programmé avant-hier matin au stade Ahmed Zabana une réplique amicale entre sociétaires de l’équipe professionnelle.
Les débats, fort animés comme d’habitude, ont donné lieu à un combat acharné entre le team de Bentiba et celui de Natèche. Ne parvenant pas à se départager à l’issue d’un intense face-à-face, l’entraîneur Moez Bououkaz a alors pimenté davantage les débats en improvisant une séance de tirs au but, le tout dans une ambiance de franche camaraderie.
Petit bémol : le meneur de jeu Mohamed Amine Aoued n’y a pas pris part, ce qui laisse planer le doute sur sa participation au choc face au Mouloudia d’Alger, la semaine prochaine.
Ayant quitté le terrain avant que cet exercice collectif n’aille à son terme, en raison d’une gêne musculaire, Sebbah Zine El-Abidine ne souffre, cependant, d’aucune blessure grave, sa participation n’étant nullement remise en cause.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*