Accueil » Culture » Mostaganem: Le festival du rire entame sa 1ère édition

Mostaganem: Le festival du rire entame sa 1ère édition

Fidèle à ses traditions théâtrales, Mostaganem s’oriente vers l’humorisme en créant le festival du rire. Une initiative distincte vient enrichir le patrimoine culturel de la wilaya. Ce projet, selon les organisateurs, est inspiré du fameux festival du rire de la ville de Merrakech. Un projet qui s’inscrit dans le sillage de  »Mostaganem capitale du théâtre arabe ». La semaine du rire s’est ouverte officiellement le jeudi 1er mars et s’étendra jusqu’au lundi 05, donnant l’occasion aux humoristes algériens de se produire sur les planches de la scène comique. L’objectif de cette semaine du rire est aussi de montrer les vertus comiques de ce théâtre humoristique et de prouver que l’on peut rire aux éclats grâce au talent des artistes du one man show qui sont invités. Durant cet évènement de comédie, il s’agit de faire produire, sur la scène, les stars du rire algériens mais aussi donner la chance aux jeunes artistes comiques. La plateforme sur laquelle repose le festival durant les cinq années, travaille uniquement sur le spectacle, elle tente de captiver les graines du rire montantes. Cette première édition annonce la participation de plus d’une quinzaine d’humoristes connus sur la scène nationale. De Bessam, Blaha, Hazim, Bakhta, Zoubir Belkheir Mustapha, Abdelkader secteur etc… jusqu’aux jeunes talents récemment connus. A Mostaganem on a voulu faire autrement pour distraire, faire rire et surtout donner une place à la comédie. Ce festival a beaucoup de chance de grandir pour atteindre des dimensions artistiques valorisant l’activité de l’Art dramatique à Mostaganem. Il convient de souligner que les organisateurs, encouragés par les aînés du rire algériens, comptent hisser ce festival à un rang honorable. Les autorités locales ont approuvé cette initiative car elle vient se greffer au panel des autres activités culturelles. Cette 1ère édition se fera en hommage au feu Abbès Belayachi humoriste engagé pour la promotion du rire en Oranie. Mostaganem aura à se relâcher, une semaine durant, oubliant ainsi les désagréments de la routine.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*