Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Turbulence à l’UGTA

Pôle & Mic: Turbulence à l’UGTA

Sidi Saïd n’est pas trop à l’aise dans son siège même s’il bénéficie du soutien du pouvoir. La grève dans les secteurs de la santé et de l’éducation l’a comme discrédité politiquement vis-à-vis de ses partenaires politiques où les syndicats dits «autonomes» ont démontré qu’ils peuvent mobiliser les troupes et avoir la sympathie du citoyen. L’UGTA traverse, peut-être, l’une des phases les plus difficiles de son existence surtout en ce temps de crise et de cherté de la vie. Le sénateur du FLN Taleb Hmarnia, limogé récemment de son poste de secrétaire national chargé de l’organique, veut lancer un mouvement de redressement au sein de l’UGTA. Déjà, il indique qu’un «Comité national de redressement syndical de l’UGTA» a été installé et mis en œuvre.
C’est une action qu’il faudrait prendre au sérieux si le pouvoir ou les clans du pouvoir n’agissent pas en faveur de Sidi Saïd. Le sénateur estime que l’organisation des travailleurs est très éloignée dans ses actions et sa politique, des attentes des travailleurs. Le pouvoir n’a pas beaucoup de choix dans son soutien au patron de l’UGTA. Déjà, il ne pourra jamais trouver un fidèle allié comme Sidi Saïd et ne peut pas prendre le moindre risque en bénissant un autre leader. Jusque-là, Sidi Saïd s’est bien comporté avec le pouvoir en «stabilisant» le secteur le plus névralgique à savoir celui des hydrocarbures. Mais le pouvoir n’aura pas ou plutôt trop besoin d’un patron fragile et contesté et ne pouvant arrêter une grève dans un autre secteur. Sidi Saïd sait que ces jours sont bien comptés et qu’il ne pourra plus se maintenir après les présidentielles. Déjà, ses structures et ses instances sont contrôlées par des «vieux» et des «retraités», ce qui a terni l’image de l’UGTA. Le pouvoir sait que l’UGTA risque le même sort que l’UNJA et l’UNFA. Et donc, une coquille vide ou un corps sans âme.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*