Accueil » Régions » Journée du chahid à Saïda: Afin que nul n’oublie…

Journée du chahid à Saïda: Afin que nul n’oublie…

Les festivités relatives à la commémoration de la journée nationale ont eu lieu à travers toutes les Daïras de la Wilaya et chacune à sa manière. A Saida-Ville et ce après les traditions d’usage à savoir : levée des couleurs, lecture de la sourate El-Fatiha et dépôt de gerbes de fleurs au carré des martyrs, le cortège officiel « piloté » par le wali Louh Seif-El-Islam, s’est rendu directement vers la Daïra de Daoud où un programme riche lié aux projets socioéconomiques ont été inspectés par Le Chef de L’Exécutif de wilaya. Mais toujours est-il de dire qu’on ne pourra jamais assez parler des sacrifices consentis par les Martyrs qui par leur longue lutte ont repoussé les forces d’agression et de répression pour que le peuple Algérien recouvre sa souveraineté. Chaque région de la wilaya de Saida a été à sa façon un haut lieu de lutte, défiant la présence coloniale à Saida et aussi à l’instar des autres villes du Pays. C’est précisément dans cet esprit et sous le signe du recueillement et de la fidélité que ressurgit tous les 18 Février de chaque année, du fond de la mémoire collective, le souvenir des sacrifices consentis par ces Hommes qui nous ont permis aujourd’hui d’être libres. C’est dire que si le temps efface certains souvenirs, il a laissé ici à Saida intact et brûlant le souvenir de la répression menée par Marcel Bigeard et ses parachutistes. Plusieurs enfants de Chahids interrogés, pour la plupart jeunes et moins jeunes durant cette époque coloniale, n’ont retenu que ces quelques mots prémonitoires et pleins de signification adressés par les pères de leur arrestation « Prenez soin des enfants je ne reviendrai peut-être plus à la maison ». Gloire à nos Chouhada !

À propos Ould Ogban

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*