Accueil » Sport » En marge du derby face à l’USM Bel-Abbès: La direction du MCO trahit encore ses supporters

En marge du derby face à l’USM Bel-Abbès: La direction du MCO trahit encore ses supporters

A vingt-quatre heures du choc tant attendu face à l’USM Bel-Abbès, les supporters du Mouloudia d’Oran ne savaient même pas quelle était la véritable quote-part de tickets d’entrée au stade qui leur était réservée, ni comment procéder à l’achat, ni où cette même vente de billets se fera !
La faute à une administration mouloudéenne incapable de faire le moindre effort en matière de communication et qui a laissé la rumeur berner les inconditionnels des Rouge et Blanc d’El-Hamri, lesquels partiront à l’aventure aujourd’hui exactement comme ils l’ont fait tout récemment à l’occasion du huitième de finale de la coupe d’Algérie avec le triste résultat que l’on sait et sans même avoir pu accéder à l’enceinte de l’Unité Maghrébine.
Côté terrain, les forfaits de Aoued, Allali, Boudoumi et Chibane étant confirmés depuis un bon moment déjà, il est désormais clair que l’entraîneur Moez Bououkaz voudra cadenasser toutes les issues avec pas moins de trois milieux à vocation défensive contre deux habituellement.
Complètement rétabli de sa fracture au péroné puisque s’entraînant le plus normalement du monde avec le groupe professionnel, le polyvalent Hafid Benamara épaulera ainsi Hamza Heriet et Rachid Ferrahi pour former une triplette qui aura pour principal objectif de casser les manœuvres offensives de l’USMBA de Cherif El-Ouazzani et de constituer un deuxième rideau défensif.
Bououkaz comptera, croit-on savoir, sur le transfuge du MCA, Zakaria Mansouri, pour faire le jeu et sur l’efficacité de la trouvaille Toumi pour surprendre la défense du vétéran Benabderrahmane.
Suspendu, l’avant-centre Chibane qui avait planté un doublé le week-end dernier face au DRB Tedjenanet, laissera, selon toute vraisemblance, sa place à Frifer qui semble tenir la corde par rapport à son aîné Mohamed Tiaïba qui n’arrive, visiblement, pas à convaincre son entraîneur.
En l’absence du meneur de jeu Mohamed Amine Aoued, toujours convalescent et incapable de tenir le rythme d’un tel derby engagé, ce sera donc au jeune et prometteur Mansouri d’orchestrer les manœuvres offensives mouloudéennes et de mettre dans de bonne dispositions le duo Frifer-Toumi à même de permettre au MCO de forcer la décision et de revenir à Oran avec un résultat à la hauteur de ses ambitions et de son rang actuel au classement.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*