Accueil » Actualité » Assemblée générale de l’UGCA à Alger: Une représentativité au sein du Senat

Assemblée générale de l’UGCA à Alger: Une représentativité au sein du Senat

Devant le vide juridique, les commerçants affiliés à l’UGCA lancent un cri de désespoir aux pouvoirs publics et la tutelle pour une représentativité au sein de la commission de recours installée au niveau de la wilaya après que la Daïra ait annulée cette commission de recours à son niveau. L’Union générale des Artisans et de commerçants algériens a réuni, hier, à l’hôtel Aurassi, à Alger, tous les représentants des commerçants algériens repartis sur l’ensemble du territoire pour se concerter sur les questions de l’heure dans ce contexte difficile marqué par la crise financière mais surtout par les bouleversements survenus sur la scène économico-financière du pays. Les participants interpellent aussi le Gouvernement pour être représenté au niveau de la chambre haute qu’est le Senat pour mieux défendre les intérêts des commerçants. Or, la problématique de la CASNOS s’est taillée la part du lion et toutes les préoccupations des commerçants venus des quartes coins du pays avaient axé sur l’impérative problématique de cet axe jugé essentiel pour leur survie. Il est important, selon eux, que la CASNOS réponde à leurs doléances par un remboursement de leurs dus détenus auprès de cette caisse pour les assurés commerçants et artisans. Les commerçants ont notamment interpellé leurs SG sur le suivi de leurs retraites qui semblent selon eux se heurter à certain blocage et retard par les pouvoirs publics. Les commerçants revendiquent beaucoup de chose comme par exemple le prix du pain, les boulangeries en faillite, les conventions, etc… Dans son intervention devant les membres de cette Union, Salah Souliah a surtout plaidé en faveur de la préservation du pouvoir d’achat des ménages algériens pour modérer la saignée des prix exercés par les commerçants. Le premier responsable a notamment dans cette allocution à l’occasion de la journée de l’Artisan qui sera célébrée incessamment à réussir le défi du marché locale par imposer la production nationale et veiller à sa promotion. Salah Souilah parlera ensuite devant les présents sur la modération des prix pour éviter la saignée devant un pouvoir d’achat en queue de poisson des Algériens. Il lance un appel au gouvernement pour être associé aux prises de décisions concernant la privatisation des entreprises. L’UGCA doit être un partenaire comme les autres poursuit-il. L’Objectif serait d’éviter l’embrasement du Front social en veillant sur la paix sociale. Enfin, le SG plaide «pour une participation massive dans la lutte contre les fléaux qui perturbent la stabilité du pays, telle la violence, le crime organisé, les drogues en attendant l’élaboration d’une stratégie efficace de la part de l’Union pour une meilleure implication dans les affaires du pays», conclut le premier responsable des commerçants.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*