Accueil » Chronique » Point de Vue: Le kidnapping des enfants. Ça revient!

Point de Vue: Le kidnapping des enfants. Ça revient!

Ça revient et de plus belle, le kidnapping des enfants vient de créer des scoops et réussi à faire parler de lui, ces derniers jours. Un enfant à Relizane et un autre, qui doit être un adolescent à Constantine. Également, il y a une vingtaine de jours dans la wilaya de Tipaza, un enfant de 08 ans avait vécu le même sort. L’Etat, les Services de sécurité et l’ensemble du peuple sont appelés une fois encore, à une mobilisation générale et à faire preuve d’une grande vigilance. L’on n’a pas le droit au petit relâchement, l’ennemi vient de lancer une attaque sur le front et nos enfants à la merci de cette pourriture de criminels, dont l’on n’arrive toujours pas à en démasquer l’identité. Et, quand l’un deux est pris la main dans le sac, ça sera sans trop discourir, la peine capitale. Que les apprentis sorciers des Droits de l’Homme aillent boire l’eau de mer. Après la guerre menée pendant une décennie contre un terrorisme sanguinaire et lâche, voilà un autre «terrorisme», venant semer la terreur chez nos familles et les faire vivre dans un état de psychose permanent. Il n’est pas moins lâche et nuisible que le premier. Nous sommes conscient que nos Services de Sécurité font preuve d’une grande abnégation, dans la traque de ces malfaiteurs. Bien qu‘auxiliaire, le concours des citoyens reste pas moins nécessaire et impératif, afin de mener à bien cette «croisade» contre les ravisseurs de nos enfants. Comme nous avons fini par remporter une victoire décisive contre le terrorisme sanguinaire des années 90, je suis profondément sûr et optimiste que cette guerre contre ces lâches kidnappeurs de l’innocence va être victorieusement remportée à son tour. Seulement, il faut que les Instances politiques et judiciaires à différents niveaux, fassent également la mise, en optant pour des textes rigides et dissuasifs. C’est un mal dangereux qui a besoin d’être extirpé grâce à un traitement radical. Sans une mobilisation bien organisée et généralisée, ces ennemis de notre peuple et de nos enfants vont nous piétiner et nous faire vivre le calvaire. Certes que l’Etat fait quelques absences ça et là et l’on commence à s’en habituer. Mais lorsqu’il s’agit d’enfants qui sont froidement kidnappés, puis tués ou font objet de je ne sais quoi, alors là, il n’y a plus de place pour les harangues sans lendemain. Il faut passer à l’action, il faut frapper fort.

alkaderdz62@yahoo.fr

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*