Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Hamrouche, le revenant ?

Pôle & Mic: Hamrouche, le revenant ?

Des citoyens ont lancé une pétition pour la candidature aux présidentielles de l’ancien chef du gouvernement Mouloud Hamrouche. La pétition a été diffusée sur les réseaux sociaux. L’homme a déjà 77 ans. Il incarne le réformisme de l’Etat et la transition. L’homme n’a pas trop parlé et il ne s’est pas aussi manifesté. Il ne s’est manifesté ni du côté du pouvoir, ni de celui de l’opposition. il est resté en marge de toute l’actualité politique. Il est resté comme « neutre ». A l’époque du mouvement Barakat, Hamrouche, apprécié par l’opposition et les activistes, n’a ni soutenu, ni critiqué le mouvement. Il a toujours été discret « politiquement » et en ne faisant que de rares apparitions sur la scène tant politique que culturelle. Contrairement à Benflis et d’autres qui ont quitté le pouvoir, il s’est confiné dans un silence total. Il n’a jamais soutenu directement une cause juste ayant regroupé les activistes, comme l’affaire du gaz de schiste. On a même parlé de lui comme étant le candidat d’un groupement de l’opposition lors des dernières élections. On aurait même parlé qu’il aurait dû être « parrainé » par le FFS. Mais comme le projet du FFS n’avait pas abouti, on a plus entendu parler de Hamrouche. Le pouvoir a refusé et refuse que l’on évoque toute période de transition. C’est le point divergeant avec l’opposition ou même une opposition qui œuvre pour une transition avec le pouvoir. Pour l’heure, Hamrouche n’a pas réagi à cette pétition. On laisse entendre qu’il serait attentif à la réaction des citoyens. Hamrouche est méconnu chez les jeunes contrairement à Benflis ou Ghozali ou Benbitour. S’il décidait de se présenter, ce sont ses sympathisants qui iraient en direction de cette catégorie. Certains laissent supposer qu’il pourrait être aussi une alternative à différents clans du pouvoir si Bouteflika ne se présente pas, car c’est un homme qui connaît les rouages du pouvoir, sage et qui pourrait assurer une transition « douce » sans heurts avec les hommes du pouvoir.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*