Accueil » Chronique » Point de Vue: Officialisation «yennayer» Quel impact sur les riverains?

Point de Vue: Officialisation «yennayer» Quel impact sur les riverains?

Après officialisation de Yennayer, Mehenni et acolytes n’ont exprimé aucun mot en la circonstance. Côté riverains, au Maroc par exemple où les revendications identitaires sont plus accrus, le roi et son gouvernement, que vont–ils faire, face à une possible attitude réclamant le jour du «Yennayer» comme journée nationale chômée et payée? Il faudrait également penser ces possibilités à l’ombre de ce qui se passe intensivement depuis plus d’une année dans la région du Rif, bastion exclusivement berbérophone, où le sociopolitique s’est intimement amalgamé aux revendications identitaires. Sans le moindre doute, il est très probable que le roi optera pour une reconnaissance «officielle» similaire à celle faite par l’Algérie. De toute façon, il n’y aura pas d’autres choix devant le gouvernement de Rabat, que suivre les pas de son voisin.. Comme évoqué dans la chronique du précédant numéro, la décision du gouvernement algérien et contrairement à ce que l’on pourrait candidement croire, n’irait guère plaire aux «faucons» de la «cause berbériste». La raison est simple, du fait que la décision du gouvernement de faire de «yennayer» une fête nationale, va sûrement soustraire de la main de ce courant crypto sioniste une carte à jouer, adroitement utilisée, depuis plus d’un demi siècle, afin de foutre la zizanie et la dissension dans la pays… Les chefs sionistes ne cachent plus cette intention sournoise visant à manipuler les réclamations identitaires, dans les pays arabes à des fins subversives, notamment sécessionnistes. Les événements du M’Zab d’il y a quelques années, ne sont qu’un épisode parmi d’autres, visant à fomenter avec préméditations des crises et des conflits entre Algériens, de toute évidence en se faisant aider par des collabos et des supplétifs locaux. Faut-il également attirer les attentions sur le fait qu’une certaine façon inadéquate, manquant de génie et d’inspiration politique de la part du gouvernement national – à différentes époques- avait aussi joué un rôle très négatif dans le pourrissement des choses.. Notre rôle, n’a d’autres missions que de renforcer l’unité nationale et de ce fait barrer la route à toutes les intentions malsaines des uns et des autres, visant à porter atteinte à cette unité voire à cette intégrité territoriale. Cette unité, cette force qui dérange les ennemis de l’extérieur comme leurs relais de l’intérieur. Comme les pères fondateurs et libérateurs de cette nation ne badinaient pas avec l’ennemi, lors des pourparlers d’Evian sur les questions de l’unité territoriale du pays, nous devons nous accrocher à leurs pas et mourir sur les principes pour lesquels ils ont vécus et sont morts. Que le Tout Puissant accepte leurs pures âmes dans sa vaste miséricorde.

À propos A. BenAbdellah

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*