Accueil » Économie » 100.000 paiements effectués en 2017 par Internet: Le paiement par cash loin devant

100.000 paiements effectués en 2017 par Internet: Le paiement par cash loin devant

Le paiement par Internet gagne sans cesse du terrain en Algérie. Il est présent dans les transactions commerciales. Réputé comme étant un système de paiement très en vogue dans le monde, il commence lentement mais sûrement à faire ses premiers pas dans le pays. Au moment où le cash continue, sa percée s’imposera comme système de paiement dans la grande majorité des transactions commerciales, celui effectué par le biais de l’Internet ou bien à l’aide de cartes électroniques serait, d’après M. Madjid Messaoudène, en train de gagner progressivement du terrain. Le nombre de paiements effectués grâce à ce système moderne, renseigne à lui seul sur l’engouement qu’il suscite auprès des opérateurs économiques et des clients particuliers. Accueilli, mardi, à l’émission «L’Invité de la rédaction» de la chaîne 3 de la Radio Algérienne, l’administrateur du Groupement d’intérêt économique et de monétique de l’ABEF en veut pour preuve les plus de 100.000 paiements effectués, en 2017, par la voie de l’Internet. Mais le paiement cash reste loin devant. A ce chiffre, l’intervenant ajoute les quelque 90.000 achats dits «de proximité» soldés, durant la même période, à l’aide de cartes de paiement auprès des commerces possédant des terminaux électroniques (TPE). Il se déclare convaincu qu’après la loi de Finances 2018 et celle relative au commerce, ce système connaîtra un net déploiement. Il précise qu’une des dispositions de la nouvelle loi de Finances fait obligation aux commerçants de mettre à la disposition de leur clientèle des moyens de paiement électroniques. Concernant la sécurisation de ce système de paiement, M. Messaoudène assure que les risques de piratage des données des titulaires de cartes sont «quasiment impossibles» compte tenu du fait, indique-t-il, que celui-ci bénéficie des standards internationaux en matière de sécurité. Il est clair aussi que le paiement cash a aussi ses inconvénients. Le commerce informel est toujours en train de faire parler de lui. En novembre 2017, 07 milliards de marchandises étaient déclarées non facturées dans la capitale selon le ministère de Commerce qui œuvre à poursuivre sa lutte contre l‘informel et son impact sur l’économie algérienne. Il ressort que le système de paiement électronique ou le e- paiement est une solution imparable pour la modernisation des paiements et la sécurité de la monnaie en général. Ceci sans parler les achats de proximité qui prennent de plus en plus des proportions importantes dans les ménages. En plus, les piratages des informations sur les cartes de ce système de paiement sont impossibles. D’aucuns pensent que ce système est une avancée dans le domaine de la monnaie. Il est fort à parier que ce système aura de beaux jours devant lui. Tout compte fait, dans un environnement de concurrence et d’économie plus ouverte aux investissements, ce système de paiement est très utile et sécurisant selon les experts.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*