Accueil » Actualité » Utilisation des produits pyrotechniques lors du Mawlid Ennabaoui: Ces pétards qui gâchent la fête

Utilisation des produits pyrotechniques lors du Mawlid Ennabaoui: Ces pétards qui gâchent la fête

C’est l’alerte contre les produits pyrotechniques. Chaque année, que Dieu fait, le mawlide une fête musulmane de joie est gâchée par l’hospitalisation d’un nombre d’utilisateurs des pétards notamment les personnes mineurs qui abusent de l’usage de ces produits jusqu’à la mort tragique ou, le cas échéant, la perte de l’organe visuel ou auditif, faute de sensibilisation ou de suivi des parents. Cela sans parler des bruits assourdissant qu’ils provoquent. Des bruits qui devraient être normalement classés dans la catégorie des infractions relevant du tapage nocturne, s’ils sont émis en dehors de la conjoncture de fête. Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière est revenu à la charge ce mawlid pour interpeller à nouveau les utilisateurs des différentes marques de produits pyrotechniques importés, les plus huppés. Le ministère a donc mis en garde, mercredi, contre les dangers de l’usage des produits pyrotechniques et des pétards à la veille de la célébration de la fête du Mawlid Ennabaoui Echarif. Il a rappelé que ces pratiques peuvent provoquer la mort. L’alerte est donnée alors que l’on assiste impuissamment depuis plusieurs semaines déjà avant le mawlid, au phénomène des étals achalandés en produits pyrotechniques au niveau des quartiers populaires du pays comme par un effet d’annonce néanmoins non sans risque. Le citoyen lambda qui a constaté de visu cette prolifération de ces produits, des semaines voire des mois avant cette fête, est sceptique et s’interroge: «Comment ces produits dangereux ont pu arriver aux étals avec une facilité aussi déconcertante avec la bénédiction de cercles intermédiaires occultes et jusque là tapissés dans l’ombre ? C’est en effet la sempiternelle question qui taraude les esprits des citoyens. Le ministère de la Santé a pris les devants. Faut-il accorder aux commerçants qui vendent prématurément ces produits «des circonstances atténuantes»? C’est devenu presque un leitmotiv que d‘évoquer ce phénomène en récurrence sans qu’une solution radicale lui soit apportée. Evidemment il y a les recommandations à suivre en pareille circonstance. Dans un communiqué rendu public, le ministère a donné une série de recommandations du Mawlid Ennabaoui Echarif qui sera célébré vendredi, rappelant les graves accidents qu’entraîne l’utilisation des produits pyrotechniques (pétards, fusées, feux d`artifices et autres). Les incendies, le bruit de la déflagration qui risque d’endommager l’ouïe de manière irréversible outre le désagrément occasionné pour les personnes âgées, les malades, les femmes enceintes et les enfants, sont entre autres risques induits par l’utilisation de ces produits néfastes. Ces jeux pyrotechniques peuvent, en outre, causer des blessures graves, souligne le communiqué qui précise qu’elle peuvent provoquer de graves brûlures au niveau des doigts, des bras et du visage mais aussi la cécité, ajoute la même source qui rappelle par ailleurs que les personnes qui manipulent ces produits compromettent leur avenir et risquent de « ne plus pouvoir mener une vie normale ». L’atteinte du globe oculaire provoque des « traumatismes avec des blessures sérieuses (érosion, ulcération, brûlures, éclatement du globe oculaire et autres), pouvant entraîner des complications et des séquelles graves et irréversibles », a indiqué la même source. Les enfants et les adolescents sont « les plus touchés par ce type d’accidents et demeurent les plus vulnérables, sachant qu’ils ne mesurent pas l`ampleur du danger qui les guettent », souligne encore le communiqué qui met en avant l’importance pour les adultes de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes.

À propos B.Habib

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*