Accueil » Actualité » Conférence de presse du président de TAJ a Alger: Les fraudeurs doivent être sanctionnés

Conférence de presse du président de TAJ a Alger: Les fraudeurs doivent être sanctionnés

Les fraudeurs et les responsables de fraude et de dépassements doivent être sanctionnés, n’a cessé de marteler le président de TAJ dans cette rencontre avec la presse, tenue, hier au siège de son parti à Alger. L’urgence serait selon lui de promulguer une loi pour sanctionner ce genre de pratiques. L’institution de Abdelwahab Derbal souffre, selon lui, de dysfonctionnement et d’insuffisances pour mieux pratiquer sa mission de contrôle et de sanctions. Ammar Ghoul dénonce énergiquement le vol de plusieurs APC par un parti et s’interroge sur le comportement de certains dans plusieurs centres de vote où la violence a faussé le jeu démocratique par dénoncer ces pratiques irresponsables. Le premier responsable de ce parti n’est pas allé de mainmise par accuser certains sans les citer nommément d’avoir usurpé des voix à cause de falsification des PV en utilisant la fraude comme moyen de truchement. Ammar Ghoul met en garde contre la violence par recourir à la sagesse pour faire valoir ces droits. Pour ce qui est des résultats, il rappelle dans ce sillage que son parti a affronté pour la première fois les urnes au côté de celui de Talaai El Houria. En ballottage, Taj a été placé en première position en 200 communes par rafler 41 communes et 115 sièges pour les APW. L’orateur dira devant les présents que ce parti, et en dépit de sa courte existence, s’est placé en 04ème position. Les candidats au nombre de 1.300 qui étaient dispersés dans plusieurs endroits du pays, ont pu rafler 1.500 voix, ce qui signifie selon ses propos, un vrai exploit. Cette ascension fulgurante lui a permis poursuit-il avec chiffres à l’appui, de mieux se positionner sur l’échiquier politique. Devant les présents, Ammar Ghoul s’est targué d’être arrivé à mieux s’ancrer politiquement et a reconnu que ce score n’est pas définitif en attendant l’aboutissement des recours.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*