Accueil » Chronique » Point de Vue: Voter ou pas voter? C’est la question!

Point de Vue: Voter ou pas voter? C’est la question!

Bon, la campagne vient de terminer ses speeches. Les gens sont déjà engourdis par quelques semaines par du patati patata. Il y avait des bons comportements et comme nous avons également constaté, non sans être profondément déçus, d’autres comportements, sincèrement antidémocratiques et diamétralement opposés au bon usage des gens civilisés…. L’agressivité prenant des aspects implicites était aussi présente et avec force, dans cette campagne. Comment va-t-on donc appeler quelqu’un qui aspire à devenir maire ou député à l’APW osant coller ses affiches sur d’autres affiches appartenant à d’autres candidats et d’autres partis. Ou bien il vient tout bonnement effacer à l’aide d’un atomiseur de peinture, les photos des candidats concurrents… je ne parle pas de l’affichage sauvage et désordonné, ayant sali et maculé les murs des cités et n’ayant même pas respecté les placards aménagés par les services municipaux pour cet usage. Croyez-vous qu’un candidat qui n’a pas réussi à mener sa campagne de façon civilisée, sache être un bon responsable, en mesure d’apporter un plus à nos villes et villages déjà suffisamment «sinistrés» par l’insouciance des précédents mandats… Le hic, c’est qu’il y a des maires sortant laissant derrière eux des massacres et n’ayant pas été rassasiés du «miel de la République», trouvent normal, dans la «république mielleuse» de se porter candidat pour d’autres mandats. Pauvre pudeur, quand tu es absentes de la scène. Reste, maintenant, si les pouvoirs publics et les partis politiques ayant pris part à «cette fête électorale» – comme l’on aimerait designer ça- serait capable de drainer la foule vers les bureaux de vote! Alors là, c’est la plus pertinente des questions, dans tout cet événement décisif, à l’ombre des effets négatifs d’une profonde crise économique. De toute façon, la grande frange des citoyens aurait son mot à dire, le jour «j», bien que les pouvoirs publics ont aussi bien préparé leur -mot à dire- et à leur façon…Qu’il boude ou qu’il participe, rien ne changera dans la situation. Le jeu, le vrai jeu est joué ailleurs dans les cercles restreints du pouvoir occulte, des décideurs sans visage, de la finance. Le reste, ce n’est que de «simulacres de choses», afin de tenir la populace dans la tranquillité et dans la discipline… Mais, qui a voté pour X candidat? Et bien, c’est le peuple. Vous en avez des doutes? Non jamais, pas du tout, absolument pas.

alkaderdz62@yahoo.fr

À propos B.Abdelkader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*