Accueil » Chronique » Point de Vue: A trois jours du jour «j»

Point de Vue: A trois jours du jour «j»

La campagne électorale pour les élections locales tire à sa fin. Au fait, nous sommes à trois jours du jour «j». Je ne veux plus redire, ce que j’avais déjà dit dans les précédentes chroniques au sujet du niveau dangereusement insuffisant, pour ne pas dire médiocre, du discours rabâché à satiété, pendant une vingtaine de jours par les candidats. Les citoyens donnent l’impression de ne plus s’être connectés à un tel événement, pourtant, il doit les concerner de près. Les gens sont plutôt très préoccupés par les contraintes et les problèmes du quotidien. Un citoyen a eu connaissance depuis longtemps sur la nature du système de gestion dans son pays. Que tu ailles voter ou pas, que tu votes pour X candidat ou un autre Y candidat, ceci ou cela, ne va rien changer, du moins pour ses propres problèmes. L’on dit aux gens: faites vos jeux, alors qu’en vérité, le jeu est déjà fait, quelque part…le prochain maire quelle que soit son envergure ou sa force, ne serait jamais en mesure, par exemple, de stopper la fulgurante hausse des prix qui esquinte quotidiennement le citoyen et puise dans ses forces. Mais c’est cela le vrai problème. Ceux qui sont directement responsables de la montée débridée des prix, ne sont pas malheureusement dans les parages. Oui, le citoyen, ce bon citoyen ira, sans nul doute, voter par esprit de responsabilité nationale et non par esprit de docilité. Ce qui le concerne en fin de compte, ce ne sont pas ces candidats dont il rencontre à chaque tournant et à chaque coin de rue, les têtes affichées, mais la réussite de l’événement dans son ensemble. Même s’il votait avec un bulletin blanc, il sait dans son for intérieur, qu’il n’a pas failli envers son devoir patriotique de citoyen. Il regarde et constate que l’aspect formel de la chose qui est essentiel, est pris pour cible. Devant le monde entier, il a eu des élections et des responsables locaux désignés par leurs concitoyens pour gérer leurs affaires publiques au niveau des APC et des APW…la forme est là qui témoigne d’elle-même, mais pour le fond ; ah là, il faut le laisser aux aléas de l’incertain.. En tous les cas, il y a une enveloppe faramineuse en centaines de milliards de dinars, qui a été débloquée pour faire réussir cet événement et tant pis si c’est uniquement l’aspect ambiant de la chose qui est visé. C’est-à-dire que ceux qui préfèrent désigner cela par «fête électorale», n’ont pas finalement tort. Cependant, l’essentiel est ce qui va se passer après la fête…

alkaderdz62@yahoo.fr

À propos B.Abdelkader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*