Infos
Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Encore un affichage anarchique !

Pôle & Mic: Encore un affichage anarchique !

Comme pour ne pas déroger à la règle, l’affichage anarchique est encore à l’honneur. Le centre-ville ou les grandes artères des villes et villages ont été salis par ces affiches des partis politiques. Pour les enlever, il faudra payer des équipes pour les décoller et parfois repeindre les murs. Visiblement, on ne considère pas l’affichage anarchique comme une entrave ou un «interdit». Comme l’instance de surveillance ne dit rien ou plutôt n’a rien dit, les partis se donnent à cœur de joie, lors de la seconde semaine, à un affichage anarchique. Les partis politiques sont responsables de cette «pollution» et cette «saleté» et devront être mis à l’amende. Sous d’autres cieux, aucun parti ne peut s’aventurer à un affichage en dehors des espaces réservés à l’affichage. Les partis politiques ne pourraient pas nier qu’ils ne seraient pas responsables du fait que ce sont leurs affiches et qu’on ne peut pas les trouver n’importe où. Il faut mettre un terme à cette anarchie et «responsabiliser» les partis concernés. Il y a, certainement, des partis qui respectent la loi et n’afficherait pas n’importe où. Ces derniers sont «pénalisés». Face à cette «saleté» et entrave, on se demande pourquoi aucune instance n’a intervenu contre cet affichage anarchique? Mais si la commission de surveillance avait saisi la police sur de telles affaires, aucun parti n’irait opter pour un affichage anarchique. Indirectement, cet affichage anarchique est devenu, par la passivité et le laxisme des uns et des autres, tolérable et donc «licite». Nous avons même vu des enfants distribuer en catimini des affichettes… c’est simple, il faut imposer la loi sans distinction aucune entre les partis.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*