Accueil » TECH / WEB » 1ère manifestation Algérie IT Expo au CIC à Alger: Quel avenir pour la digitalisation en Algérie?

1ère manifestation Algérie IT Expo au CIC à Alger: Quel avenir pour la digitalisation en Algérie?

Cette manifestation, la première en son genre, a été organisée, hier au centre international de presse à Alger, pour informer les experts et Managers sur la transformation digitale vu la concurrence rude dans ce domaine. Le retour des réseaux sociaux en force et avec rapidité est une solution jugée importante pour une meilleure visibilité en temps réel, estiment les experts présents à cette exposition. Les représentants des douanes algériennes parlent de passage imminent pour intégrer la révolution digitale et sa transition concernant le commerce extérieur. Selon leur intervention, cette digitalisation leur permet d’accélérer le processus de traitement des clients et de leurs conteneurs. La digitalisation est désormais un processus pour changer des zones de conforts et aller vers l’exportation de nouvelles opportunités dans les entreprises. Le plan d’action est une révolution grâce à la digitalisation pour améliorer les moyens de communication. Pour le moment, 4o millions d’utilisateurs sont connectés sur les réseaux sociaux via leurs téléphones, ce qui explique la rapidité dans la réception des informations. Selon l’expert Mohamed Hamza DG de l’entreprise WOKALAR, la transformation digitale est imminente concernant l’avenir des usines qui doivent être gérées par des systèmes. Lors de la séance de débat, les présents dont des jeunes responsables de Marketing, ont surtout axé leurs interventions sur la problématique sécuritaire de cette numérisation entre autres, le piratage et autres. Les jeunes Managers de la sphère de communication ont aussi interpellé les organisateurs sur la démocratisation des outils tels le fax et autres pendant que d’autres s’interrogent sur la vision du client algérien devant cette digitalisation. Ils ont aussi interrogé le modérateur de cette rencontre, Med Hamza, sur la promulgation de loi concernant la réglementation et le vide juridique engendré par cette digitalisation. Dans ses réponses, le modérateur a clarifié le coût de cette digitalisation, une option très développée par les intervenants. En l’absence de politique de sécurisation des données, le pire est à éviter. La mise en place d’outils est une condition sine qua non pour une gestion efficace de la sécurité dans les entreprises.

À propos Nadira FOUDAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*