Accueil » Régions » Tramway de Mostaganem: Reprise des travaux, un apaisement tant attendu

Tramway de Mostaganem: Reprise des travaux, un apaisement tant attendu

Mostaganem, berceau de la  culture, fière de ses atouts,  regorgeant d’attractivité, aspirait tant à la modernité pour devenir une destination. La ‘’Perle du bassin méditerranéen’’ a vu naître le projet du tramway lequel avait été adopté comme un nourrisson pour le voir grandir. Les pouvoirs publics ont fait un choix de modernité pour l’avenir du chef lieu. Car dans la vision de ces derniers le tramway demeure un enjeu qui assurerait une sérénité dans le transport en commun au profit des citoyens. Dans les pays émergents, la concentration démographique et la congestion automobile poussent les autorités à investir dans des réseaux de transport collectif ce qui est le cas pour Mostaganem. Le tramway est donc un vecteur qui contribue à l’amélioration COSIDER entreprise nationale pour achever ce projet. Un soulagement expressément souhaité par la communauté mostaganémoise. Cet équipement, une fois en service, contribuera à optimiser le cadre de vie des habitants de la ville de Mostaganem. Non polluant, rapide et économique cet équipement est une aubaine écologique appréciable. Cependant des circonstances malencontreuses sont venues perturber le déroulement du projet. Oui, l’entreprise espagnole a fait faillite et s’est retirée du projet mais les pouvoirs publics soucieux des désagréments causés aux citoyens, ont pris sérieusement les choses en main. Bon nombre de citoyens désespéraient quant au devenir de ce chantier longtemps à l’arrêt avec toutes les contrariétés. Lors de notre rencontre avec Mr Mustapha Kada Belfar, directeur des transports de la wilaya, il nous a informé que le chantier a repris de plus belle cette semaine grâce à une décision audacieuse du Ministre des Travaux Publics et des Transports d’élire COSIDER. Sans oublier que durant longtemps des tractations ont été engagées avec des entreprises chinoises et turques sans résultat. Ce choix explique clairement que le gouvernement souhaite impulser les entreprises telle que COSIDER à un standing international. Voilà donc que cette semaine une réunion a été convoquée par Mr Mohamed Abdenour Rebahi regroupant les PDG de COSIDER travaux publics et COSIDER ouvrages d’art et les responsables de Métro Alger (EMA) afin d’arrêter les priorité visant d’abord à désenclaver les points stratégiques de la ville. La remonte, la voie du Dahra, la trémie de la gare ferroviaire, et l’avenue Benyahia Belkacem sont donc les priorités arrêtées qui vont permettre aux citoyens de souffler après plusieurs années d’engorgement. Une fois les congestions achevées le chantier s’attaquera aux réseau secondaire pour désenclaver d’avantage la ville. Aujourd’hui, il convient de dire que la décision est opportune car le calvaire des citoyens ne pouvait durer d’avantage. D’autre part ceci a fait taire toutes les spéculations quant à l’affaire du tramway. L’espoir est là et la ville va voir s’améliorer son cadre de vie. Demain les nouveaux élus de l’APC devront aussi travailler pour préparer au tramway un environnement qui cadrerait avec le circuit. Cela voudrait dire que la commune aura à veiller à moderniser son mobilier urbain pour le marier avec cet équipement moderne.

À propos Charef Kassous

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*