Accueil » Régions » La campagne électorale enlaidit la cité: Affichage anarchique partout à Tlemcen !

La campagne électorale enlaidit la cité: Affichage anarchique partout à Tlemcen !

Dans la commune de Tlemcen, les candidats aux locales ont opté pour le travail de  proximité durant ces premiers jours de campagne. Mais ce qui est le plus marquant en cette première semaine de campagne, c’est l’anarchie indescriptible qui caractérise la campagne d’affichage des différents partis en course pour les élections. Ainsi, les candidats aux différentes assemblées communales et leurs soutiens usent de toutes les méthodes, quitte à recourir à l’affichage sauvage, afin d’attirer l’attention de l’électeur. En effet, les prétendants, dans leur écrasante majorité, ne se contentent nullement d’occuper les espaces dédiés à l’affichage, mais empiètent sur pratiquement tous les espaces susceptibles de supporter leurs messages et de rapporter quelque crédit à leur cause politique. Ignorant les tableaux mis en place à cet effet par les municipalités, certains militants s’amusent à coller les affiches de leurs candidats un peu partout à travers les rues des villes, des quartiers et des villages. Il s’agit d’une véritable frénésie, qui ne s’embarrasse d’aucun scrupule pour enlaidir les devantures de magasins et d’institutions publiques, les façades d’immeubles et de commerces, les abribus, les pylônes électriques, les poteaux téléphoniques… à tel point qu’on éprouve du mal à reconnaître les candidats des différentes listes. Au centre-ville de Tlemcen, le constat est aussi amer qu’affligeant. Une anarchie hors normes, que ce soit en matière d’affichage ou concernant les autres procédés auxquels font appel les partisans des formations politiques dans le but de défendre leurs couleurs, y est constatée. Par ailleurs, les différentes sections de partis politiques au niveau des localités mettent également le paquet, en visant les quartiers populaires et les endroits les plus fréquentés. Même les murs des écoles ne sont pas épargnés. «On se demande ce que fait la commission chargée de la supervision des élections locales dans cette campagne, car tous les partis n’en font qu’à leur tête et transgressent chaque jour la réglementation en vigueur», s’est plaint un jeune étudiant.

À propos M.DEGUI

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*