Accueil » Chronique » Point de Vue: Hogra et Harga: Le retour en force

Point de Vue: Hogra et Harga: Le retour en force

Le phénomène de la Harga – qui veut dire Le phénomène de la Harga – qui veut dire  quitter le pays par ses propres moyens, gé néralement illégaux- fait un retour en force ses deniers temps. Les interceptions pratiquées par les Forces de la marine nationale d’embarcations surchargées de citoyens se sont multipliées au cours des deux derniers mois, le long des côtes et dans les eaux territoriales nationales. Ce qui est nouveau dans ce phénomène déjà ancien, c’est la présence parmi les personnes arrêtées, des enfants en bas âges et des femmes. Chose qui n’existait que très rarement ou pas du tout auparavant. L’on se permettrait de s’interroger sur la reprise de l’ampleur de ce phénomène, après avoir enregistré une petite pause ou une baisse de la cadence, il y a quelques années. Cela pourrait–il avoir une quelconque relation avec la persistance de la crise ces deniers temps? Ou bien, c’est de l’injustice – Hogra- qu’il saurait plutôt s’agir? Nous n’avons pas en notre possession les données fiables, afin de pouvoir émettre des jugements objectifs concernant cette recrudescence du phénomène la Harga. Des subsahariens qui arrivent quotidiennement en masses sur le territoire national et des algériens qui prennent le chemin de la fuite à risque et péril en mer, vers l’étranger voire vers l’incertain. Il y a de quoi s’interroger et s’exclamer! devant de telles situations aberrantes. L’on dirait qu’il y a une main derrière ces mouvements migratoires absurdes, à première vue, mais une fois bien contemplé, l’on découvre que le hasard est pratiquement un trompe l’œil. En Europe ce sont des mouvements politiques qui sont nés ces dernières années et prennent de plus en plus de l’ampleur sur le vieux continent, ayant fait de la chasse de l’immigré –l’arabo-musulman surtout- l’essentiel de leur programme politique. Ce sont des réactions très attendues lorsque les choses dépassent les limites. C’est ce que l’on attend dans un futur proche en Algérie, si le déferlement forcené des subsahariens continu à s’abattre sur le pays. Nous devons traiter le phénomène de la Harga avec beaucoup d’égard et de sérieux, afin de déterminer les vraies causes poussant des citoyens, des enfants et des femmes à mettre leurs vies en péril, juste pour courir derrière des chimères. L’Europe cesse déjà d’être cet Eden pour lequel l’on est prêt à jouer avec la mort pour l’atteindre. Si les catalans réussissent cette aventure de l’indépendance, ça serait le commencement d’un grand mouvement européen des minorités réclamant leurs libertés. Il y a un séisme qui est en train de secouer le vieux continent, mais en silence.         alkaderdz62@yahoo.fr

À propos B.Abdelkader

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*