Accueil » Chronique » Pôle & Mic: «Assumer» et après ?!

Pôle & Mic: «Assumer» et après ?!

Comme en politique, les responsables sporComme en politique, les responsables spor tifs font de même pour se disculper quand  il y a échec. Ils n’admettent jamais d’avoir eu tort ou ayant mal manœuvré. Si la politique ne draine pas les foules, le football attire beaucoup de monde. Le football est devenu comme la deuxième religion de notre pays et les politiques en font un fonds de commerce et aussi la preuve de leur réussite et leur «bonne» vision en direction des jeunes. Malheureusement, l’Equipe Nationale de football ne brille plus comme ces dernières années, elle a sombré et nos Verts sont, aujourd’hui, source de «problème». Le président de la Fédération de football tente de s’esquiver et de se justifier en indiquant qu’il a trouvé le football dans un état chaotique. C’est vrai que le football est malade depuis très longtemps et aucun dirigeant n’a eu le courage de le réformer et d’éliminer d’une manière indirecte les dirigeants véreux qui ont pris notre football en otage. Pire et pour éviter toute « colère » des supporters, des walis et des maires octroient des subventions supplémentaires aux présidents rien que pour avoir la «paix » ; la « paix sociale » a coûté trop chère pour notre pays. Indirectement, il n’y a eu aucune volonté ni de la part des politiques, ni des responsables sportifs à « nettoyer » la scène sportive.  Une situation qui arrangeait tout le monde tant que nos émigrés étaient source de joie. Malheureusement, la roue a tourné dans le mauvais sens et a même calé par la faute des hommes qui ont fait des calculs d’épiciers. Ni l’ancien, ni l’actuel président de la FAF n’ont pas pu s’attacher d’un bon et valeureux sélectionneur après le départ de Gourcuff. L’actuel président de la fédération affirme qu’il  assume son choix du coach sauf qu’il estime que les dés étaient pipés lors de son arrivée quant à la qualification pour le Mondial. Le président de la FAF oublie ce qu’il avait dit il y a de cela quelques mois en affirmant le contraire. Assumer, cela veut dire quoi en acte ? Démission, il ne démissionnera pas et il n’osera jamais remettre sa candidature à l’AG. Assumer veut dire « je continue et c’est tout ».

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*