Accueil » Sport » MCO: Boudoumi et Ferrahi incertains, Lakhdari rechute

MCO: Boudoumi et Ferrahi incertains, Lakhdari rechute

Bien que la victoire de vendredi dernier à Tadjenanet eut soufflé un vent d’optimisme sur le vestiaire oranais du Mouloudia, le fait que l’infirmerie ne se désemplit toujours pas commence sérieusement à inquiéter certains proches. Le milieu de terrain Omar Boudoumi, passeur décisif sur le but de Frifer le week-end dernier face au DRBT risque, ainsi, grandement de faire l’impasse sur le grand derby de l’ouest, programmé vendredi prochain à partir de 17h au stade Ahmed Zabana face à l’USM Bel-Abbès de Si Tahar Cherif El-Ouazzani. Souffrant d’une déchirure musculaire, Boudoumi a, en effet, raté la reprise et manqué, dans la foulée la séance d’hier. N’ayant pas pu terminer le match à Tadjenant en raison de douleurs musculaires, son compère de l’entrejeu Rachid Ferrahi est tout aussi incertain. Ne s’étant pas, lui non plus, entraîné dimanche après-midi, Ferrahi a sauté la séance collective d’hier matin. Et même si certaines indiscrétions laissaient présager sa présence à la séance de l’après-midi, sa titularisation vendredi prochain est encore loin d’être acquise. L’autre grande inquiétude concerne le défenseur central Adel Lakhdari. Se sentant remis de sa blessure, il a effectué quelques tours de piste en marchant seulement, sans grande cadence. Il a rapidement rejoint l’infirmerie par la suite car ressentant encore quelques douleurs. Une rechute qui risque de le priver du derby face à l’USMBA. En revanche, Mohamed Bentiba, amine El-Amali et Hamidi se sont entraînés le plus normalement du monde. Les trois joueurs ont, du reste, directement réintégré le groupe, ce qui laisse présager qu’ils seront concernés par le choc du vendredi et que l’entraîneur Moez Bouakkaz pourra compter sur eux et cocher leurs noms respectifs dans sa liste de dix-huit éléments convoqués. Une bien bonne nouvelle puisque l’apport technique de la paire Bentiba-El-Amali offrira, assurément, plus d’alternatives au staff technique mouloudéen, ce qui ne sera pas de trop pour forcer le verrou attendu de l’USM Bel-Abbès.

À propos Seïf-Eddine R

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*