Accueil » Chronique » Pôle & Mic: Houari Boumediene et le pain?

Pôle & Mic: Houari Boumediene et le pain?

Dans un entretien à un quotidien de langue nationale, Mohamed Salah Yahiaoui indique que juste avant la maladie de Houari Bouemdienne, soit son «fameux» déplacement à Damas, la présidence avait procédé à l’analyse du pain et fermer des boulangeries. Yahiaoui ne dit pas pourquoi. Il a cité cette affaire car elle a failli provoquer une discorde entre les deux hommes où Boumediene attendait un «soutien» du FLN pour cette opération alors que Yahiaoui avait conseillé le défunt à saisir la justice. Mais pourquoi la présidence avait, à l’époque, procédé à l’analyse du pain à Alger? On ne le saura pas et peut être qu’on ne le saura jamais du fait que nos hommes politiques ne vont jamais dans le détail des affaires qui intéressent le simple citoyen en préférant parler que des différents politiques. Est-ce qu’on avait soupçonné que le pain portait un germe ou un élément «cancérigène»? On ne le saura jamais. Le blé, par conséquent, était et sera l’arme de l’Occident contre notre pays. Aujourd’hui, des voix s’élèvent pour laisser croire que le pain comme le café que nous consommons seraient cancérigènes. Les torréfacteurs ont été instruits de ne pas jouer avec le café de l’algérien tout en les invitant à introduire du sucre lors de l’opération de torréfaction. Des chercheurs remettent en cause les additifs utilisés dans le pain en les considérant comme cancérigènes. En Algérie, le cancer a atteint d’importantes proportions. Sellal avait, juste avant son départ, parlé de produits cosmétiques qui auraient failli être introduits ou introduits et qui seraient cancérigènes. Une enquête s’impose sur ce cancer qui tue de plus en plus d’Algériens.

À propos B. Nadir

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*