Accueil » Oran » En dépit des efforts consentis: Le secteur de l’éducation en souffrance

En dépit des efforts consentis: Le secteur de l’éducation en souffrance

Le secteur de l’éducation connaît, depuis plusieurs années, des problèmes de la surcharge des classes, le déficit des infrastructures et la restauration. A ce sujet, la commission de l’éducation et l’enseignement supérieur et la formation professionnelle de l’Assemblée populaire de la wilaya, a révélé que le taux d’avancement de plusieurs projets varie entre 50 et 70 %. En fait, et ce n’est un secret pour personne, le problème de la surcharge des élèves dans les classes persiste toujours au niveau des établissements scolaires de la wilaya. Selon une étude d’évaluation de la situation, les statistiques dévoilent que 30 % des établissements souffrent toujours de ce phénomène. En dépit des nouveaux projets dont la wilaya a bénéficié, en prévision de cette rentrée scolaire, et qui ont permis la réception de sept lycées, quatre CEM et 14 groupes scolaires, la surcharge des classes demeure toujours un problème non résolue, en particulier dans les communes de la wilaya.
Toujours dans le même sillage, un retard flagrant a été enregistré au niveau de la réalisation de certains projets, notamment au niveau des communes de Hassi Bounif, d’Aïn El Türck et la localité de Bredea. Selon les déclarations de la représentante de la commission, les autorités locales ont pris en charge le dossier du transport scolaire et ont renforcé le secteur par 16 bus, dont vont bénéficier des communes qui souffraient de ce problème. A ce sujet, le rapport final a indiqué que seulement 60% des bus ont été distribués, alors que les écoliers de certaines communes tel que Boufatis et El Ançor, ne profitent pas encore de cet avantage. Enfin, la représentante de la commission a fait appel aux responsables locaux et les responsables du secteur de l’éducation pour faire avancer les projets à l’arrêt en lançant d’autres nouvelles opérations pour résoudre les problèmes qui marquent chaque année la rentrée scolaire.

À propos Islam Rayan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*