Accueil » Actualité » Mustapha Guitouni, ministre de l’Energie à Béjaïa: Levée d’opposition pour alimenter 100.000 habitants de la côte Est et de Jijel

Mustapha Guitouni, ministre de l’Energie à Béjaïa: Levée d’opposition pour alimenter 100.000 habitants de la côte Est et de Jijel

Le ministre de l’Energie, M. Mustapha Guitouni, s’est rendu, hier, à Béjaia, où il a inspecté le projet de Réhabilitation de l’Oléoduc OB1SP3 M’Sila / TA- Béjaïa. Le Système de Transport par Canalisation OB1 a été mis en service en novembre 1959 et constitue le premier Oléoduc réalisé en Algérie. Cet oléoduc d’une longueur de 668 km et d’une capacité de transport de 14 MTA, assure le transport de pétrole brut depuis Haoud el Hamra jusqu’à Bejaia, pour l’alimentation de la Raffinerie d’Alger et pour l’export par navires citernes. L’autre étape importante et tant attendue par la population locale n’est autre que l’achèvement des travaux de la réalisation du projet de gazoduc, reliant Aokas à Souk El Tenine, qui est inscrit depuis…2002 et bloqué par les oppositions des citoyens de la localité de Tidelsine. Ce problème vient de connaître enfin son dénouement et le ministre de l’Energie a donné son accord pour un deuxième tracé proposé. Les travaux ont donc été lancés par le ministre de l’Energie au grand bonheur des habitants de la région et ce, après plusieurs réunions qui ont été tenues avec les responsables de GRTG suivies de sorties au niveau du village de Tidelsine. La levée des réserves permettra ainsi de faire avancer le projet auquel le ministère de l’Intérieur a accordé aussi une enveloppe financière pour soutenir ce mégaprojet qui va permettre d’alimenter 100.000 habitants de la côte Est de la wilaya et même de la wilaya de Jijel. Rappelons que le blocage du projet de gaz de la côte Est, est en souffrance, depuis une quinzaine d’années, à hauteur du village de Thidelsine, à 20 km à l’Est de Béjaïa, dont les habitants contestent le tracé. Plus de 5.000 foyers, localisés dans les villes de Souk-el-Tenine, Melbou et Ziama (Jijel) en sont privés alors que les réseaux urbains et extra-urbains sont achevés et n’attendent pour en jouir que l’installation et le passage de la canalisation principale par Thidelsine. La levée de cet opposition et l’achèvement dans les délais de ce programme est d’une grande importance, ce qui ouvrira la voie à la troisième tranche en tablant sur le branchement de 50.000 autres foyers ; ce qui portera à 100.000 le nombre de foyers cumulés raccordés au gaz de ville dans cette région qui souffre. Par ailleurs, 226 foyers du lotissement Tichy ont été alimentés en gaz et électricité, le taux d’électrification de la wilaya de Béjaia a atteint 97% ; «de nombreux efforts ont été déployés pour améliorer la qualité et la continuité de service, renforcer et sécuriser les réseaux électriques qui alimentent la région», apprend-on d’un cadre de la Sonelgaz. Sur un autre chapitre, le taux de pénétration en gaz de la wilaya a atteint 43%, le taux pourra être porté à plus de 60% avec la levée des oppositions des citoyens pour le passage du gazoduc. La mise à niveau de la wilaya qui s’est singularisée jusque-là par un niveau de pénétration des plus bas du pays est devenue une priorité de l’Etat qui passe par autant d’actions menées sur plusieurs fronts pour rattraper les retards en la matière, l’idée défendue est de permettre aux entreprises de travailler en toute quiétude, loin des contraintes des oppositions récurrentes qui brident la conduite d’un bon nombre de projets dans la région.

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*