Infos
Accueil » Actualité » Ouyahia prend ses nouvelles fonctions de Premier ministre: «J’espère être à la hauteur…»

Ouyahia prend ses nouvelles fonctions de Premier ministre: «J’espère être à la hauteur…»

Nommé mardi au poste de Premier ministre par le président de la République, M. Ahmed Ouyahia a pris officiellement, hier, ses nouvelles fonctions lors d’une cérémonie de passation de pouvoirs avec son prédécesseur, Abdelmadjid Tebboune, au Palais du Gouvernement. Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait mis fin mardi aux fonctions du Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et nommé Ahmed Ouyahia à ce poste et ce, en application de l’article 91, alinéa 5 de la Constitution et après consultation de la majorité parlementaire. Ahmed Ouyahia espère être à la hauteur de la confiance placée en lui par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika et poursuivre ainsi l’application de son programme. «Je remercie le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la confiance qu’il a placée en ma personne et lui réaffirme mon soutien et ma volonté de poursuivre la mise en œuvre du programme qu’il a lancé en 2014». C’est ce qu’a déclaré M. Ouyahia à l’issue de la cérémonie de passation de pouvoirs avec son prédécesseur Abdelmadjid Tebboune. Le nouveau Premier ministre a tenu également à remercier M. Tebboune pour «les efforts consentis dans le cadre de sa mission». Pour sa part, M. Tebboune s’est félicité de la désignation de M. Ouyahia par le président de la République pour occuper le poste de Premier ministre, estimant que «cette confiance est méritée vu l’expérience de Ouyahia en matière de gouvernance dans les conjonctures les plus difficiles». Tout en remerciant le président de la République pour la confiance placée en lui et qui l’avait conduit «à la tête du gouvernement», M. Tebboune a réitéré «son soutien indéfectible» au Président Bouteflika et l’a assuré de toute son estime et sa considération. Désormais, M.Ahmed Ouyahia doit s’atteler sans tarder à préparer la rentrée sociale que certains annoncent déjà qu’elle sera difficile. Il doit ainsi rassurer le Patronat, les travailleurs et l’UGTA. Il doit également se charger du dossier de la préparation des élections locales et de tenter de discuter avec les partis politiques et leur donner les gages d’un scrutin transparent. Sur un autre plan, il est dans l’obligation de relancer la machine de l’investissement et celle de l’industrie sur des bases saines et réfléchies. Mais le dossier le plus sensible sera sans nul doute, celui de la loi de Finances 2018. Ouyahia sera certainement très attendu sur ce dossier puisqu’il doit non seulement prendre en compte la rigueur dans la gestion des finances mais aussi penser au pouvoir d’achat des Algériens en cette période difficile. En somme, la tâche du premier ministre ne sera pas de tout repos mais un homme comme Ouyahia aime les défis et fera en sorte de réussir cette mission. Ce qui est sûr, c’est que l’homme n’aura pas à gérer des conflits avec ses ministres, tout le monde sait qu’Ouyahia n’est pas un homme qu’on impressionne facilement et saura comment amener l’équipe gouvernementale à suivre une même voie. C’est un meneur d’homme et bosseur. Certains disent qu’il travaille plus de 10 heures par jour.

À propos B.L.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*