Accueil » Actualité » Après «le refus des autorités de mettre en place un dispositif sécuritaire spécial» La troisième édition du «Festival Of Colors Algeria» annulée

Après «le refus des autorités de mettre en place un dispositif sécuritaire spécial» La troisième édition du «Festival Of Colors Algeria» annulée

Après la réussite des deux précédentes éditions, on remet ça avec une troisième édition du « Festival Of Colors Algeria – Béjaia », cette dernière n’aura pas lieu finalement cette année «pour absence de dispositif sécuritaire». En effet, la troisième édition du « Festival Of Colors Algeria – Béjaia » est tout simplement annulée, après «le refus des autorités locales de mettre en place un dispositif sécuritaire spécial» en garantissant le bon déroulement du spectacle musical. Cette édition était prévue initialement au port de plaisance de Tala Guilef, à 20 km à l’ouest de la ville de Béjaïa avec un programme beaucoup plus riche et élaboré, une journée qui permettra de créer une interaction et un échange d’activités culturelles. Outre son aspect festif, le Festival avait tracé comme objectif de sensibiliser les jeunes sur l’importance de l’écologie, de l’environnement, de l’art, des associations, et surtout du bénévolat. En mettant en avant aussi la grande importance de la culture et son impact sur le quotidien. Plus de 3 000 personnes, dont la plupart des jeunes, étaient attendues pour prendre part à cette 3ème édition du Festival of colors Algeria, dont la plus importante activité, un grand gala musical. “La décision tombée aujourd’hui, jeudi 10 août 2017 de la part des autorités stipulant qu’aucun dispositif sécuritaire ne serait déployé pour la journée du 12 août (spectacle musical) pour assurer la sécurité d’un rassemblement de plus de 3000 personnes et ce qui est loin d’être rassurant. Nous voulons que vous soyez-là mais nous voulons surtout que vous soyez en sécurité. Jeunes hommes, femmes, pères, mères et enfants ont tous droit à un minimum de sécurité que nous ne pouvons assurer seuls”, expliquent les organisateurs de ce festival dans un communiqué largement diffusé sur les réseaux sociaux. Le motif de cette annulation est donc «sécuritaire et uniquement sécuritaires» précisent encore les organisateurs qui tiennent à souligner que le “volet sécuritaire n’est pas de leur ressort, il est exclusivement du ressort de l’Etat”. Une grande soirée DJ était au menu de la soirée danse des jeunes qui devaient aussi se déplacer des autres villes du pays. Il convient de rappeler que ce Festival «Of Colors Algeria» célèbre une mode devenue mondiale dont il tire ses origines de l’Inde, où on fait la fête en se lançant des poudres colorées. Rappelons que la deuxième édition de l’année dernière a eu lieu à Tichy et avait drainé pas moins de 4.000 personnes et le premier « Holi Festival of Colours » en Agérie s’est tenu en 2015, à Bejaia, des centaines de personnes se sont donné rendez-vous à la plage de Saket autour d’un grand gala riche de couleurs. Les dernières éditions de ce festival ont attiré les foudres des salafistes qui ont multiplié leurs condamnations et appelant carrément au lynchage des participants et organisateurs, qualifiés sans retenue de mécréants et ennemis d’Allah.

À propos Hocine Smaâli

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*