Accueil » Régions » Iflisen (Tizi-Ouzou): La culture et l’environnement célébrés au village Arbi

Iflisen (Tizi-Ouzou): La culture et l’environnement célébrés au village Arbi

La culture et l’environnement sont les deux thématiques que l’association écologique Jlahem a choisis de célébrer annuellement à travers un festival éco-culturel, dont la première édition s’est ouverte hier à l’auberge de jeunes du village Arbi dans la commune d’Iflissen ( Daïra de Tigzirt). Cette manifestation organisée en collaboration avec le comité de village, vise la sensibilisation des citoyens sur l’importance de la protection de l’environnement à travers une gestion rationnelle des déchets, et sur la préservation du patrimoine culturel local notamment des sites archéologiques et historiques. La décision d’organiser un festival autour de cet objectif a été prise suite à un constat des atteintes portées à l’environnement par la prolifération des décharges sauvages qui enlaidissent le paysage et représente un risque sur la santé des habitants par la pollution du sol de l’air et de l’eau, ont souligné les organisateurs. Cette association en collaboration avec le comité de village ont déjà réussi à éradiquer les décharges sauvages et à instaurer le tri des ordures ménagères en attendant la concrétisation d’un projet d’une décharge contrôlé et d’un centre qui manque cruellement au hameau. Une amende est d’ailleurs imposée à tout citoyen d’Arbi qui abandonne ses déchets sur la voie publique où à l’intérieur du village.
Ce festival sera donc une occasion pour renforcer et couronner le travail de sensibilisation mené par l’association auprès des villageois pour améliorer d’avantage leur comportement et ancrer en eux la culture écologique. Le volet culturel de ce festival premier du genre à l’échelle wilayale se traduira par la protection et la mise en valeur des sites historiques et de l’artisanat traditionnel véritable atout pour le développement de l’écotourisme au niveau local. La représentante de la direction de la culture, Farida Djatit, a exprimé la volonté de cette institution à apporter son soutien au village pour préserver ses sites historiques. La représentante de la direction de la culture, Farida Djatit, a exprimé la volonté de cette institution à apporter son soutien au village pour préserver ses sites historiques. Le président de l’APW de Tizi-Ouzou, Mohammed Msela qui était présent à l’ouverture de ce festival s’est engagé à apporter une aide d’un million de dinars à l’association Jlahem pour l’aider à concrétiser un de ces deux projets. Le programme tracé pour cette première édition comporte une exposition autour de la thématique du festival, des conférences sur l’environnement et l’héritage patrimonial de la région, des visites des sites culturels et archéologiques du village Arbi tel que les anciennes réserves de foin, les aires de battage des céréales et l’ancienne placette du village. Certains de ces sites ont bénéficié de travaux de restauration effectués grâce aux cotisations des villageois, a-t-il indiqué, alors que pour d’autres, la direction de la culture a été saisie pour leur réhabilitation.

À propos M. Aswel

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*